Le Cactus obtient un choix de première ronde

Par Matthew Vachon
Le Cactus obtient un choix de première ronde
Julien Bélanger (photo) a été cédé aux Cascades de Shawinigan en retour d’un choix de premier tour 2019 et du vétéran receveur Alexandre Béland. (Photo : lanouvelle.net)

Lorsque le Cactus de Victoriaville a échangé Julien Bélanger et Jonathan Gilbert aux Cascades de Shawinigan, deux raisons principales ont motivé la mise en place de cette transaction.

«Dans le cas de Julien (Bélanger) et du Cactus, il y avait un changement d’air qui était devenu nécessaire. Il en était à sa quatrième saison avec l’équipe l’an dernier et il avait un peu moins de disponibilités. C’est un joueur qui était en demande. J’écoutais les offres. L’autre raison, c’est qu’avec la venue de notre choix de première ronde Karl Gosselin, un joueur d’avant-champ fait dans le même moule que Julien, et de Pierre-Olivier Marcoux, un joueur local pouvant également évoluer à l’avant-champ, nous devions faire de la place pour ces joueurs. Ça laissait Julien avec un rôle un peu moins important», a révélé le directeur général du Cactus Jonathan Camiré. En quatre saisons avec le Cactus, Julien Bélanger a maintenu une moyenne offensive de 0.353 et a totalisé 40 buts volés. Jonathan Gilbert, qui évolue principalement dans le senior BB en Beauce, a fait une courte apparition en 2013 avec les Blue Sox de Thetford Mines obtenant deux coups sûrs en quatre présences au bâton.

De son côté, Alexandre Béland, âgé de 28 ans, n’a pas évolué dans la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ) l’an dernier. Entraîneur-chef des Aigles de Trois-Rivières au niveau junior élite et nouvellement papa, le temps lui a manqué. «Je ne suis pas inquiet que nous allons l’attirer à Victoriaville. Il va avoir des disponibilités restreintes, mais je crois qu’il peut être un bon complément à Mathieu Veilleux derrière le marbre. Nous nous retrouvons donc avec deux excellents receveurs défensifs. Au sommet de son art, Alexandre est l’un des meilleurs de la ligue. Il a joué quelques matchs dans la ligue Can-Am et dans les rangs universitaires américains.»

Un premier choix utilisé pour des bras?

Ayant échangé le choix de première ronde du Cactus 2019 lors du dernier repêchage de la LBMQ afin de mettre la main sur Karl Gosselin, Camiré espérait bien mettre la main sur une nouvelle sélection de premier tour en échangeant un joueur comme Julien Bélanger. Maintenant qu’il a accompli cet objectif, le directeur général victoriavillois ne déteste pas l’idée d’utiliser cette sélection pour repêcher éventuellement un artilleur prometteur. «Même si nous avons des joueurs ciblés, il est encore tôt. Il reste que des lanceurs, nous n’en avons jamais assez. Nous regardons de ce côté-là. Il faut considérer que nous avons Francis Michel et Moise Pena dans notre équipe, eux à qui il en reste moins à donner qu’avant.» Le prochain repêchage de la LBMQ se tiendra en novembre 2019, soit après la prochaine saison régulière.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des