L’APTS conclut une entente de principe avec le CIUSSS

Communiqué
L’APTS conclut une entente de principe avec le CIUSSS
(Photo : Archives)

L’APTS Mauricie-Centre-du-Québec est particulièrement fière d’annoncer qu’elle est parvenue à conclure une entente de principe dans le dossier des négociations locales avec le Centre intégré universitaire de santé et de service sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du Québec (CIUSSS MCQ).

«ll s’agit d’une entente très positive, qui atteint nos objectifs et respecte les particularités de notre région, de commenter Sylvie Godin, représentante nationale de l’APTS Mauricie-Centre-du-Québec. C’est d’autant plus important pour nos membres que cette entente va régir, pour de nombreuses années, nos relations de travail avec l’employeur.»

«Je me dois de saluer l’attitude des parties, a-t-elle poursuivi. Il y avait de l’ouverture de part et d’autre et une réelle volonté de trouver des solutions négociées. Un blitz intensif aura ainsi permis de clore les négociations de façon satisfaisante pour tous et toutes, preuve que le dialogue et la bonne volonté sont toujours gages de succès en matière de négociations.»

«Nous avons toujours cru dans le bien-fondé et le caractère raisonnable de nos revendications, a-t-elle poursuivi. Avec l’entrée en scène du médiateur, à la fin novembre, les deux parties ont pu intensifier leurs efforts et trouver des voies de compromis. La possibilité de se retrouver en arbitrage, passage obligé en cas d’échec de la médiation, aura également pesé dans la balance.»

«Nous voilà donc avec un accord vraiment susceptible de rallier nos membres. Il leur appartiendra de se prononcer sur l’entente de principe au cours des prochaines semaines. Sans présumer de leur décision, il est permis de croire que nous pourrions commencer la nouvelle année du bon pied», de conclure la représentante de l’APTS.

Le CIUSSS MCQ est le quatrième établissement en région à conclure une entente de principe avec l’APTS, après ceux de l’Abitibi-Témiscamingue, de la Côte-Nord et des Laurentides. Quatre autres établissements du grand Montréal y sont également parvenus. «Il y a dans ces ententes un ensemble de modalités dont peuvent s’inspirer la douzaine d’autres établissements du réseau qui sont encore en négociation avec l’APTS», a conclu Sylvie Godin.

Rappelons que ces négociations ont été rendues nécessaires à la suite de la réforme qui créait les centres intégrés (universitaires) de santé et de services sociaux (CISSS et CIUSSS). Ce faisant, on générait également de toutes nouvelles unités d’accréditation syndicale à l’échelle des centres

intégrés, situation qui appelait à une renégociation des dispositions locales des conventions collectives à travers la province.

À propos de l’APTS

L’Alliance du personnel professionnel et technique du réseau de la santé et des services sociaux (l’APTS) regroupe quelque 55 000 membres qui jouent un rôle indispensable au sein des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d’intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s’adressent à l’ensemble de la population. Dans la région de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec l’APTS regroupe environ 4200 membres.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des