Jeux du Canada : deux Victoriavillois avec Équipe Québec

Par Matthew Vachon
Jeux du Canada : deux Victoriavillois avec Équipe Québec
Tristan Luneau et Maxime Pellerin (Photo : gracieuseté)

Signe que le hockey régional va dans la bonne direction, la formation d’Équipe Québec alignera deux joueurs originaires de Victoriaville aux prochains Jeux du Canada, soit l’attaquant Maxime Pellerin et le défenseur Tristan Luneau.

Dans le cas de Maxime Pellerin, cette sélection revêtait un cachet particulier puisque, de son propre aveu, il n’a pas emprunté le parcours typique au cours de sa carrière. Il a donc dû forcer la main des dirigeants de Hockey Québec afin que ceux-ci décident de le retenir. Auteur de 29 points en 35 rencontres avec les Estacades de Trois-Rivières jusqu’ici, le patineur de 5’11’’ et 165 livres a livré la marchandise pour atteindre ses objectifs. «C’est un honneur pour moi de représenter le Québec, d’autant plus que je n’ai pas passé dans la structure normale. Je suis passé par la LHPS en évoluant avec le Collège Clarétain. C’est par la suite que j’ai tenté le midget AAA et que j’ai réussi. C’est comme si j’avais brisé des barrières. Quand j’ai pris la décision d’aller au collège, c’était parce que l’accent était mis sur l’école. Quand je suis arrivé dans le midget AAA, mon but était d’avoir du succès avec les Estacades et de faire les Jeux du Canada», a-t-il dit.

Pour sa part, Luneau a été le seul hockeyeur né en 2004 à être retenu au sein de la formation québécoise. Ayant hérité d’un statut exceptionnel pour évoluer dès l’âge de 14 ans dans le midget AAA, il s’est déjà implanté parmi les meilleurs arrières de moins de 16 ans au Québec comme en font foi ses 17 points et son différentiel de +12 en 35 rencontres. «Je suis très chanceux d’avoir pu le faire cette année, car c’est une compétition qui se déroule aux deux ans. Ça me heureux de pouvoir prendre part à ce tournoi en étant un an plus jeune. Ce tournoi est habituellement réservé aux meilleurs joueurs du Québec, donc c’est très plaisant de savoir que je vais y participer», a souligné le défenseur d’à peine 15 ans.

Heureux de se retrouver ensemble

Se connaissant depuis les rangs atomes, Pellerin et Luneau se sont montrés évidemment très heureux de voir leur nom figurer au sein de ce groupe de joueurs qui prendra part aux prochains Jeux du Canada. «C’est très plaisant de voir ça. Ça démontre que, peu importe que tu sois né à Montréal ou à Victoriaville, tu as autant de chances que les autres si tu persévères. Chaque programme de hockey est bon, mais il reste à voir si le joueur veut s’y investir, un peu comme Tristan et moi avons fait», a fait valoir celui qui évolue au poste d’ailier droit depuis cette année.

Le Québec parmi les prétendants  

Selon l’avis des deux hockeyeurs, le Québec a des chances légitimes de se retrouver en lutte pour la médaille d’or. Les représentants de la province devront notamment se méfier de l’Ontario et de l’Alberta, cette dernière formation qui compte sur le prometteur attaquant Matthew Savoie. «Je ne connais pas beaucoup les équipes de l’Ouest, mais je sais qu’il y a un certain Matthew Savoie qui fait bien des ravages lorsqu’il saute sur la patinoire. Je crois cependant que le Québec peut être l’une des équipes à battre. L’Ontario a aussi une bonne formation, mais je crois que nous allons demeurer l’équipe à battre. Nous avons du punch offensif, avec des défenseurs de qualité et de bons gardiens. Nous avons tout pour gagner. Il reste à ce que tout tombe en place», a analysé Pellerin.

«Nous avons une bonne cuvée cette année. Notre formation sera rapide. Nous avons de gros joueurs qui peuvent amener un côté physique. L’équipe à battre sera cependant l’Ontario à mon avis. Cette province a un bon club chaque fois», a pour sa part estimé Luneau.

Les Jeux du Canada 2019 se tiendraont à Red Deer, en Alberta, du 15 février au 3 mars.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des