Une victoire qui fait du bien

Par Matthew Vachon
Une victoire qui fait du bien
Olivier Mathieu (Photo : Denis Morin)

Après avoir essuyé leur cinquième et leur sixième défaite consécutive, la semaine des Tigres de Victoriaville avait commencé du mauvais pied. Elle s’est finalement conclue sur une bonne note face à l’Océanic de Rimouski grâce au brio de Tristan Côté-Cazenave.

De passage à Sherbrooke mercredi soir dernier, les Tigres n’étaient pas passés bien loin de la victoire avec un revers de 3 à 1, le dernier but des Sherbrookois ayant été marqué dans un filet désert. Vendredi, du côté du Centre Vidéotron, les protégés de Louis Robitaille ont de nouveau passé près d’un triomphe, mais ils ont finalement dû s’incliner au compte de 2 à 1 malgré un bel effort collectif. Toujours sur les patinoires ennemies, cette fois du côté de Rimouski pour y affronter l’Océanic, les Félins ont enfin pu signer une victoire par la marque de 2 à 0.

Cette semaine d’une victoire et deux revers a ainsi permis de mettre en lumière une défensive qui fait le travail, mais une attaque qui éprouve sa part d’ennuis par les temps qui courent. «Défensivement, c’est notre recette. Nous voulons être patients sans la rondelle et créer des revirements. Nous avons joué contre trois bonnes formations et nous avons seulement donné quatre buts en trois matchs (et un dans un filet désert). C’est bon signe. Nous allons devoir travailler sur le plan offensif. Notre avantage numérique se doit d’être meilleur et il faut générer plus de chances de marquer à cinq contre cinq. C’est cependant très bon signe de voir une jeune équipe comme la nôtre être engagée défensivement comme ça», a fait valoir l’entraîneur-chef des Tigres.

Deux des quatre buts de l’équipe ont été inscrits par l’attaquant Olivier Mathieu. Il en compte désormais six en huit rencontres sous ses nouvelles couleurs. Le changement d’air semble avoir fait le plus grand bien au jeune homme de 18 ans.

Tristan Côté-Cazenave de retour sur les rails

Après avoir connu son lot de déboires au cours de ses dernières sorties, le gardien Tristan Côté-Cazenave est retombé sur ses pattes vendredi dernier face aux Remparts alors qu’il a repoussé 26 des 28 tirs dirigés vers lui. Il a par la suite confirmé son retour en forme en signant le plus gros jeu blanc de sa carrière en termes de volume avec 42 arrêts face à Rimouski. Pour une jeune équipe comme celle de Victoriaville, de voir le vétéran gardien de 19 ans retomber sur ses pattes fera le plus grand bien. «Il a fait les arrêts quand c’était le temps. Nous le sentions en confiance. Nous avons revu le Tristan du début de saison, car il gardait les buts avec prestance», a souligné Robitaille.

Utilisé face au Phoenix de Sherbrooke, mercredi dernier, Fabio Iacobo a lui aussi fait du bon travail avec 29 arrêts sur 31 lancers.

Une semaine très chargée à venir

Les représentants des Bois-Francs se dirigent maintenant vers une éreintante semaine de quatre parties en six jours. Ils termineront tout d’abord une séquence de quatre rencontres en territoire ennemi mardi soir (15 janvier) du côté du Centre Marcel-Dionne face aux puissants Voltigeurs de Drummondville. Ils seront par la suite de retour à l’action mercredi soir (16 janvier) à leur domicile face à l’Océanic de Rimouski, équipe qui voudra venger son dernier revers par blanchissage. Les Tigres accueilleront par la suite le Phoenix de Sherbrooke vendredi soir avant de terminer cette difficile semaine face aux Remparts de Québec, dimanche après-midi, encore une fois à domicile.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des