SIUCQ : moins d’interventions, mais davantage d’activités

Photo de Claude Thibodeau
Par Claude Thibodeau
SIUCQ : moins d’interventions, mais davantage d’activités
Geneviève Thibault et René Houle, respectivement directrice générale adjointe et directeur général du SIUCQ MRC d'Arthabaska (Photo : www.lanouvelle.net)

Le Service d’intervention d’urgence civile du Québec (SIUCQ) de la MRC d’Arthabaska a connu, en 2018, un peu moins d’interventions pour des situations d’urgence. Mais en revanche, les bénévoles du SIUCQ ont participé à un plus grand nombre d’activités communautaires.

Au chapitre des interventions, le SIUCQ MRC d’Arthabaska a été sollicité à 22 occasions, comparativement à 28 en 2017.

Vingt-deux interventions pour le SIUCQ au cours de l’année 2018 (Photo www.lanouvelle.net – Archives)

En 2018, les services du SIUCQ ont été requis 13 fois à Victoriaville, à deux occasions à Tingwick et à deux reprises à Sainte-Hélène-de-Chester.

Les bénévoles du SIUCQ ont également dû intervenir à Sainte-Élizabeth-de-Warwick, Saint-Louis-de-Blandford, Saint-Norbert-d’Arthabaska, Saint-Rosaire et Saint-Albert.

Quant aux activités communautaires, elles se sont fait beaucoup plus nombreuses l’an dernier, 35, comparativement à 24 en 2017.

Le recrutement de cinq nouveaux membres porte à 40 le nombre de bénévoles du SIUCQ, ces membres étant répartis en deux équipes de 20 personnes.

Les dirigeants de l’organisation n’ont que de bons mots pour les bénévoles. «Nous avons notamment un bon noyau de 10, 12 bénévoles qui sont présents à toutes les interventions et activités, des gens dévoués», souligne la directrice générale adjointe, Geneviève Thibault.

«Ce sont des gens de qualité, des bénévoles disponibles. Il est important de saluer leur travail puisque nous sommes une équipe. Sans les bénévoles, il n’y a pas de service», renchérit le directeur général René Houle.

Projet d’un nouvel autobus

Le SIUCQ MRC d’Arthabaska poursuit ses démarches en vue de se doter d’un nouvel autobus plus spacieux offrant davantage de commodités. «Ce projet nous tient à cœur. Nous en sommes à élaborer le concept, à préparer le devis. Et au printemps, nous nous attaquerons au financement», précise René Houle.

Le SIUCQ continue son travail afin d’étendre son territoire. L’organisation est en attente concernant l’adhésion possible de nouvelles municipalités.

Le SIUCQ, maintenant bien identifié, occupe tout le bâtiment. (Photo www.lanouvelle.net)

En 2018, deux nouvelles municipalités hors MRC, Saint-Adrien et Saint-Fortunat, desservies par le service incendie de la Régie des Trois-Monts, ont adhéré au SIUCQ.

Au total, le SIUCQ étend son action à 18 municipalités, couvrant presque toute la MRC d’Arthabaska, à l’exception de Saint-Valère, Sainte-Séraphine, Saint-Samuel, Daveluyville et Maddington.

Quant à Sainte-Clotilde-de-Horton, elle est desservie par le SIUCQ de la MRC de Drummond.

 

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des