Les mercis sucrés de Fernand Noël

Les mercis sucrés de Fernand Noël
Fernand Noël a trouvé une façon originale de remercier les bienfaiteurs de la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska. (Photo : www.lanouvelle.net)

Fernand Noël, l’un de fondateurs de la Maison de thérapie Victoriaville-Arthabaska, souhaitait remercier les donateurs et bienfaiteurs qui supportent le centre. Et il a trouvé une façon originale de le faire : leur faire don d’un pot de miel.

Et son propre miel. Ce miel qu’il produit depuis maintenant une quarantaine d’années.

«Au fil des années, nombreuses sont les personnes et entreprises, environ 80, qui ont appuyé la maison par des dons monétaires. Et l’idée m’est venue de leur donner un pot de miel pour les remercier, sans qu’on  touche à l’argent de l’organisme. Il s’agit de mon propre miel», a confié Fernand Noël, rencontré à son domicile à Victoriaville.

Fernand Noël distribue son miel dans un sac confectionné par l’organisme Le Support (Photo www.lanouvelle.net)

Le cofondateur de la maison de thérapie a d’ailleurs déjà commencé à distribuer son produit qu’il offre dans un sac confectionné par une dame de l’organisme Le Support.

Le déclic

L’intérêt de Fernand Noël pour l’apiculture remonte à 1967. «Lors d’un voyage de chasse avec Jean-Marc Labonté (de Miel Labonté), ce dernier m’a parlé des abeilles pendant une semaine. Ça m’a fasciné et cela m’a donné le goût de me lancer dans cette aventure», a-t-il raconté.

Une aventure qu’il poursuit depuis ce temps avec un ami, Ovila Laliberté.

«On possède sept ruches, ce qui représente 350 000 abeilles, 50 000 par ruche. Chacune possède sa reine qui pond 1000 œufs par jour», a expliqué Fernand Noël.

Et ce ne sont pas toutes les abeilles qui produisent du miel. «Certaines, par exemple, protègent la ruche. Mais l’abeille, dont la durée de vie est de cinquante jours, ne produit que l’équivalent d’une goutte de miel», a-t-il précisé.

C’est en septembre que s’effectue la récolte du produit doré. La quantité recueillie varie d’année en année selon le climat.

Cette année, Fernand Noël et son acolyte ont récolté l’équivalent d’une centaine de pots.

Partager cet article

2
Poster un Commentaire

avatar
2 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Huguette Vaudreuil.Réjane Marcoux Recent comment authors
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Réjane Marcoux
Invité
Réjane Marcoux

Bravo Fernand!

Huguette Vaudreuil.
Invité
Huguette Vaudreuil.

bravo pour votre grand cœur et surtout de donner la chance aux jeunes dans les problèmes de consommation de drogue et les gens pris avec des problèmes de boissons .merci et continuer votre belle mission .