Les Tigres remportent leur match inaugural 19 jours plus tard

Par matthewvachon
Les Tigres remportent leur match inaugural 19 jours plus tard
Simon Lafrance a réalisé deux buts, dont celui de la victoire en prolongation, lors de la demi-partie entre les Tigres et l'Armada. (Photo : Denis Morin)

C’est finalement 19 jours plus tard que prévu que cette fameuse partie inaugurale, interrompue en raison d’un brouillard persistant, s’est terminée entre les Tigres de Victoriaville et l’Armada de Blainville-Boisbriand. L’attente en aura valu la peine pour les Victoriavillois, eux qui sont revenus de l’arrière à deux reprises pour finalement l’emporter 4 à 3 en prolongation.  

«C’est un excellent début de saison pour notre formation. Gagner le premier match de la saison, c’est bon pour la confiance de nos jeunes, a blagué l’entraîneur-chef des Tigres Louis Robitaille. Nous avons approché cette rencontre comme un début de saison. Nous avons dit à nos joueurs que nous étions chanceux d’avoir une deuxième première impression. Nous venions à Blainville chercher les deux points. Nous ne voulions pas changer la façon dont nous jouions dernièrement, mais en espérant un résultat positif cette fois.»

Cette partie recommençait avec un pointage de 1 à 0 en faveur de l’Armada et neuf minutes à faire à la deuxième période. Commençant en avantage numérique, les Tigres ont aussitôt fait mouche grâce à Simon Lafrance pour créer l’égalité 1 à 1. L’attaquant blainvillois Antoine Demers a toutefois redonné les devants aux locaux en fin de deuxième.

En milieu de troisième, Charles-Antoine Giguère a profité d’une échappée pour donner une priorité de deux buts aux siens. Profitant d’une nouvelle attaque massive, Mathieu Sévigny a inscrit son premier but de la saison pour ramener les Félins à un but d’écart. En fin de rencontre, alors que Victoriaville attaquait à six patineurs, Dominic Cormier a sorti un lancer des ligues majeures qui a ramené tout le monde à la case départ. C’est finalement le capitaine Simon Lafrance en personne qui s’est chargé de mettre fin au débat en prolongation avec son deuxième but de la rencontre.

En plus d’octroyer deux précieux points de classement aux Tigres, ce gain a ainsi mis un terme à une séquence de trois revers pour la formation des Bois-Francs. «Le fait de marquer dès le départ en avantage numérique a enlevé une tonne de pression. […] Quand nous parlons de détails, trop souvent nous perdions nos mises en jeu, ce qui faisait qu’on courait après la rondelle. Sur le premier but du match, Mathieu Sévigny a gagné la mise en jeu, ce qui nous a permis de nous établir en zone offensive. Sévigny a également fait trois grosses présences en fin de rencontre en plus de remporter ses mises en jeu. Ce sont des petits gestes qui peuvent passer inaperçus, mais qui font une grande différence.»

Simon Lafrance au cœur d’une heureuse séquence

Auteur de deux buts cette saison, Lafrance a porté son total à sept filets depuis le début de la campagne. Au cours des trois dernières sorties de son équipe, le natif de Saint-Eustache compte quatre buts et deux passes. «Simon est notre meneur depuis le début de la saison et présentement, il produit offensivement, car il joue de la bonne façon. Il mérite ce qui lui arrive et j’aime la complicité qu’il a développée avec les deux Russes», a estimé le pilote victoriavillois

Dans la même veine, Robitaille a tenu à souligner la performance de qualité de ses deux autres vétérans de 20 ans Dominic Cormier (un but) et Mathieu Sévigny (un but et une passe) ainsi que celle de Jérôme Gravel et Tristan Côté-Cazenave.

Notes en rafale

– À l’issue de cette partie disputée en deux actes, le gardien Tristan Côté-Cazenave a signé une performance de 37 arrêts sur 40 lancers. Son vis-à-vis Émile Samson a repoussé 29 des 33 tirs dirigés vers lui.

– Les derniers ajustements apportés à l’avantage numérique par l’entraîneur adjoint Carl Mallette ont permis aux Victoriavillois d’inscrire deux buts importants. L’attaque à cinq a fait mouche à deux reprises en quatre occasions, dont deux fois en autant de chances lors de ces 29 dernières minutes. Avant la demi-rencontre de mercredi soir, les Tigres présentaient une efficacité légèrement supérieure à 5% en pareilles circonstances.

Les Tigres reprendront maintenant l’action vendredi soir alors que les Screaming Eagles du Cap-Breton seront en visite au Colisée Desjardins. La rencontre s’amorcera à compter de 19 h.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des