Matières résiduelles : un projet pilote prend forme à Victo

Matières résiduelles : un projet pilote prend forme à Victo
(Photo : gracieuseté)

Dès la mi-septembre, une centaine d’institutions, de commerces et d’industries (ICI) de Victoriaville agiront comme pionniers en participant à un projet pilote de collecte intelligente de leurs matières résiduelles.

Cette initiative de la MRC d’Arthabaska et de Gesterra, qui constituera à bien des égards une première au Québec, alliera innovation et technologie au service d’une saine gestion des matières résiduelles. Elle permettra, entre autres, l’optimisation des opérations de transport et de collecte réalisées par Gaudreau Environnement, ainsi que du tri des matières à la source. Le principal objectif de cette démarche étant de réduire l’enfouissement des déchets.

Ce projet pilote constitue une action prévue au Plan de gestion des matières résiduelles 2016-2020 (PGMR) de la MRC d’Arthabaska. Il vise, à terme, à inciter les ICI participants de la région à réduire le volume de leurs déchets voués à l’élimination ainsi que leurs dépenses en lien avec la gestion des matières résiduelles. Pour ce faire, un accompagnement sera offert aux participants par les conseillers en gestion des matières résiduelles de Gesterra par le biais d’une approche personnalisée.

«Encore une fois, la MRC d’Arthabaska et Gesterra contribuent à faire rayonner la région en mettant en place un projet pilote nous positionnant à l’avant-garde en gestion des matières résiduelles au Québec. Les retombées escomptées par cette initiative, notamment la réduction à terme du volume de déchets enfouis par les entreprises, consolideront le statut de Victoriaville et sa région comme « Berceau du développement durable »», indique le directeur général de Gesterra, Charles Lemieux.

Pour l’essentiel, le projet pilote consistera à colliger des données sur un an, notamment le poids des matières, à l’aide de puces électroniques apposées sur les conteneurs et les bacs roulants des ICI participants. En outre, tous les ICI n’ayant pas encore le bac brun en recevront un gratuitement afin d’adhérer au service de collecte des matières compostables qui sera également monitoré en cours de projet pilote.

D’autre part, ce projet vise à évaluer la pertinence de la mise en place d’une tarification incitative auprès des ICI les encourageant à trier davantage leurs matières. Toutefois, il est à noter qu’aucun changement à la tarification n’aura lieu en cours de projet pilote. Cette avenue sera analysée avec les données recueillies au terme de ce dernier.

Tout au long de l’année, les ICI participants seront informés de l’évolution du projet pilote. Ils auront également l’opportunité de formuler des commentaires ainsi que d’échanger sur des solutions et des bonnes pratiques en lien avec une saine gestion des matières résiduelles.

Un engagement fort durable

Depuis 2006, Gesterra prend en charge la gestion des matières résiduelles générées par les secteurs municipaux, industriels, commerciaux et institutionnels du Québec tout en accompagnant leurs acteurs dans une perspective de développement durable. Par ses services et ses actions, Gesterra devient un levier de la mise en valeur des matières résiduelles au profit du développement économique social et environnemental de chaque région dans laquelle elle évolue.

Avec le souci de faire du Centre-du-Québec une plaque tournante de la gestion des matières résiduelles, Gesterra et ses partenaires sont aujourd’hui propriétaires notamment d’un centre de tri, d’un écocentre, de plateformes de compostage, d’une usine de traitement des eaux usées et d’un lieu d’enfouissement technique.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des