«Justice a été rendue» dans le dossier de Bernard Beaudet

«Justice a été rendue» dans le dossier de Bernard Beaudet
Le maire Diego Scalzo accueille avec satisfaction la peine imposée à Bernard Beaudet. (Photo : www.lanouvelle.net - Archives)

Le maire Diego Scalzo, se dit satisfait de la peine imposée, lundi matin, à Bernard Beaudet, l’ex-directeur du Service de protection contre les incendies de Warwick.

Le Warwickois de 56 ans a été condamné à une peine d’emprisonnement de neuf mois à purger dans la collectivité et à une période de probation d’un an, en plus de devoir rembourser un montant de 5000 $ à la Ville de Warwick.

«Pour ma part, je suis satisfait de la peine imposée. Justice a été rendue», a commenté le maire Scalzo, joint au téléphone, lundi après-midi.

Le maire de Warwick, par ailleurs, dit avoir été impressionné par le travail effectué par les enquêteurs de l’Unité permanente anticorruption (UPAQ). «Un travail très professionnel», a-t-il souligné.

Diego Scalzo a fait remarquer que ce n’est pas la Ville qui poursuivait son ancien directeur du service d’incendie. «Nous avons relevé des irrégularités que nous avons signalées à la Sûreté du Québec qui, de son côté, a transmis le dossier à l’UPAC. Et l’enquête a mené au dépôt d’accusations par le Directeur des poursuites criminelles et pénales», a-t-il confié.

Le dénouement de l’affaire montre, selon lui, la pertinence de la dénonciation. «C’était nécessaire», a conclu le maire Scalzo.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des