Merci aux infirmières (iers) de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska

Je tiens à remercier chaleureusement le personnel infirmier de l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska pour leur grande patience et professionnalisme malgré toutes les coupures budgétaires. J’ai dû demeurer à l’hôpital la nuit du 20 juin dernier afin de veiller sur ma mère mourante. Les infirmières et infirmiers de garde cette nuit-là ont été des anges pour ma mère et pour moi. Elles et ils ont été discrets, polis, patients et avenants. L’hôpital n’est pas un endroit agréable même pour une visite auprès d’un malade mais c’est la réalité quotidienne du personnel infirmier. Les hôpitaux ressemblent maintenant à des asiles où il n’y a plus de distinction entre les différentes maladies et c’est le personnel de l’hôpital qui doit composer avec cet état de fait. Je peux vous dire que devenir infirmière (ier), c’est toute une profession que j’admire!

Marie-France Doucet et famille,

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des