Un demi-million $ pour une nouvelle clinique médicale à Lyster

ÉCONOMIE. La Corporation de développement économique de Lyster (CDEL) agit comme promoteur d’un projet de construction d’une toute nouvelle clinique médicale qui comprendra aussi le transfert de la pharmacie locale, un investissement estimé à 579 000 $.

Le président de la CDEL, Armand Labrecque, et le conseiller municipal, Benoît Jalbert, qui représente la Municipalité de Lyster au sein de l’organisme, ont indiqué qu’il s’agissait d’un projet qui mijotait depuis quelques années déjà.

Il bénéficiera d’une aide financière de 125 000 $ du Pacte rural et de 30 000 $ du Fonds d’économie sociale de la MRC de L’Érable et d’une somme de 125 000 $ de la Municipalité de Lyster. Le CDEL contractera également un emprunt pour compléter le montage financier.

«Nous essayons de recruter de nouveaux médecins, mais nous ne sommes pas capables de les attirer, faute de locaux décents pour qu’ils puissent faire leur travail», a fait savoir M. Labrecque ajoutant que la pharmacie se sentait également à l’étroit dans son édifice actuel sur la rue Bécancour.

Le nouveau bâtiment de 4300 pieds carrés, qui sera construit sur la rue Laurier, voisin de la caserne ambulancière, permettra d’aménager la clinique médicale qui comprendra trois bureaux de médecin (1500 pieds carrés) et d’y reloger la pharmacie Familiprix (2800 pieds carrés) dans de plus grands espaces.

«Ce projet permettra à nos médecins actuels de pratiquer dans un environnement professionnel et de garder notre pharmacie également. Nous espérons évidemment attirer un ou deux médecins de plus par ce projet», de souligner M. Jalbert.

Notons que les résidents de Lyster sont actuellement desservis par deux médecins en fin de carrière, l’un oeuvrant trois jours/semaine dans un local de la pharmacie et l’autre un soir/semaine dans un local loué par la CDEL.

MM Labrecque et Jalbert croient qu’il s’agit de l’effort qu’il faut faire pour espérer conserver les services dans la municipalité, garder ses résidents et même en attirer de nouveaux.

La CDEL devrait aller en soumission vers la fin août début septembre pour débuter la construction avant la fin de l’année pour une livraison au printemps 2017. Une entente de services pour l’utilisation des locaux reste à conclure avec les médecins alors que la pharmacie louera les installations à un prix déterminé du pied carré.

Pendant ce temps, on apprenait la fermeture de la clinique dentaire du Dr Natalie Vachon qui continuera cependant à desservir sa clientèle à partir de son bureau de Québec à compter du 9 août prochain. À ce chapitre, le maire de la Municipalité de Lyster, Sylvain Labrecque, a exprimé que toutes les possibilités seront étudiées pour espérer combler ce départ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires