Chanter «pour le plaisir» d’une bonne cause

Par stevenlafortune

CHANT. Le Chœur du Vieux Chalet chante pour le plaisir. Pour le plaisir de partager sa passion pour le chant, bien sûr, mais également pour soutenir la Maison Marie-Pagé.

Dans l’optique de donner la plus importante somme possible, deux représentations ont eu lieu. La première, vendredi, a attiré pas moins de 400 personnes à l’église de Saint-Christophe-d’Arthabaska.

Dimanche après-midi, la chorale, composée de près de 70 choristes habillement dirigés par Claude Bolduc, est montée sur les planches de l’église Notre-Dame-de-Fatima de Plessisville, devant une foule de 250 spectateurs.

«L’Église était remplie vendredi, a laissé entendre Luc Lacroix. Il y en avait même assis au jubé. Nous avons reçu d’ailleurs d’élogieux commentaires venant de leur part, tant pour la sélection du répertoire que tout ce qui entourait le spectacle, notamment le diaporama qui défilait durant la soirée.»

Les détenteurs de billet ont pu entendre des classiques du répertoire français avec Gilbert Bécaud (Chante), mais également québécois avec Gilles Vigneault (Tombée la nuit), Jean-Pierre Ferland (Les immortelles) et Daniel Lavoie (J’ai quitté mon île).

De plus, quatre musiciens de l’Harmonie Vicas Inspiration se sont mêlés au chœur le temps de trois chansons. Par ailleurs, Audrée-Anne Sirois (saxophone ténor), Jordan Monfette (saxophone alto), Kim Tourigny (saxophone baryton), Maxime Pelletier (basse) avaient préalablement ouvert le concert avec l’interprétation de quatre pièces.

Pour le moment, le montant distribué à la Maison Marie-Pagé n’était pas connu. «Cela ira en fonction des recettes engendrées. Par la suite, le conseil va décider du chiffre, puisqu’il faut payer les dépenses liées aux deux concerts, comme la location des églises. Néanmoins, la somme sera intéressante», a conclu l’un de ses membres, Pierre Vermette.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des