La Fédération des producteurs acéricoles injecte 2 millions $ à Laurierville

ÉCONOMIE. La Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ), qui regroupe 13 500 producteurs acéricoles, investit une somme de 2 millions $ dans l’agrandissement de son usine-entrepôt à Laurierville.

Le président de la FPAQ, Serge Beaulieu, était d’ailleurs sur place vendredi afin de procéder à la première levée de terre du projet, et ce, en présence de nombreux invités dont la députée d’Arthabaska, Sylvie Roy, le préfet de la MRC de L’Érable, Sylvain Labrecque, et le maire de Laurierville, Marc Simoneau.

Cet agrandissement survient tout juste deux ans après l’inauguration de l’usine-entrepôt qui avait nécessité à ce moment un investissement de 4 millions $ pour acquérir et transformer l’ancienne usine de fabrication de meubles en une usine servant à recevoir, à pasteuriser et à stocker le sirop d’érable destiné à constituer la réserve stratégique mondiale.

Une superficie de 267 000 pieds carrés

La construction du nouvel espace d’entreposage permettra d’ajouter 32 000 pieds carrés pour porter la superficie totale de l’usine-entrepôt à 267 000 pieds carrés. Le bâtiment devrait être prêt à recevoir ses premiers barils de sirop d’érable à la fin de la saison des sucres en 2016.

«Je me souviens qu’en 2000, on ne savait où entreposer le sirop qu’on avait eu de trop cette année-là. Mais aujourd’hui, avec 267 000 pieds carrés de capacité d’entreposage, cela nous permet de prévoir même les récoltes les plus abondantes», de faire savoir M. Beaulieu.

L’usine-entrepôt pourra accueillir jusqu’à 98 millions de livres de sirop d’érable, comparativement à 80 millions actuellement, ce qui représente environ 165 000 barils de 45 gallons ou l’équivalent de 13 piscines olympiques. La réserve compte dans le moment 62 millions de livres qu’on retrouve sur trois sites différents.

M. Beaulieu estime que ce projet assure la FPAQ de pallier aux impacts que la fluctuation annuelle de la production pourrait avoir à la baisse ou à la hausse sur les prix de sirop d’érable et qu’elle sera également en mesure de répondre à la demande croissante pour les produits d’érable sur les marchés extérieurs et à l’augmentation constante de la production.

En 2014, les exportations de produits d’érable du Canada ont atteint un sommet historique avec plus de 84 millions de livres de sirop d’érable exportés dans plus de 53 pays. Également avec 100 millions de livres de sirop d’érable vendu, l’agence de vente des producteurs acéricoles a établi un nouveau record. Depuis 2010, la croissance annuelle des ventes de l’agence a été de 14,2% par année et la croissance annuelle des exportations de 4,2%. L’industrie acéricole québécoise a contribué au cours des trois dernières années à la hauteur de 800 millions $ annuellement à l’économie canadienne, et ce, en très grande majorité dans les régions productrices.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des