Le GalArt est de retour et dévoile ses finalistes

ARTS. Après une année de relâche, le GalArt, organisé par Culture Centre-du-Québec, est de retour pour une 11e fois et a dévoilé les finalistes des différentes catégories, mercredi, à Victoriaville.

La présidente du conseil d’administration, Michelle Bélanger, a rappelé que l’annulation de l’événement de reconnaissance du milieu culturel centricois en 2014 avait été une décision déchirante, mais que la soirée revenait cette année avec une formule repensée et une toute nouvelle signature graphique.

Pour ce retour attendu du GalArt, une cinquantaine de dossiers ont été présentés dans les différentes catégories et les gagnants seront dévoilés le 12 novembre dès 19 h lors de la célébration animée par Nicolas Gendron, qui se tiendra au Cabaret Guy Aubert du Carré 150 de Victoriaville.

Et les finalistes sont…

Les candidatures ont été analysées par un jury formé d’artistes professionnels et d’intervenants culturels de la région de l’Estrie. Ceux-ci ont eu la tâche de déterminer les 21 finalistes séparés dans 7 catégories différentes, dont 13 proviennent de la MRC d’Arthabaska, 4 de celle de Drummond, 3 de L’Érable et une de Nicolet-Yamaska.

Pour le prix Arts de la scène, on retrouve comme finalistes Marie-Hélène Carrier (directrice artistique, enseignante et chorégraphe pour une 30e saison à l’école de danse l’Entre-Choc de Victoriaville), Francis Gaulin (musicien de Warwick, directeur musical pour l’émission «En mode Salvail» et chef d’orchestre depuis six ans du Gala Olivier) et Jacinthe Lavoie ainsi que Jean-Luc Lavigne pour leur spectacle «Petite Souris et les Histoires de la Terre».

Du côté du prix des Arts visuels sont en lice Monique Gosselin de Victoriaville (pour ses œuvres en reliures d’art qui ont décroché le prix international Saint-Denys-Garneau), Andrée-Anne Laberge de Victoriaville aussi (pour son projet «Du souvenir au paysage» réalisé à partir des souvenirs des personnes âgées en CHSLD) et la Cyrilloise Johanne Lafond (pour sa conception de huit statues de bronze en hommage aux anciens combattants et exposées à la Citadelle de Québec).

En ce qui concerne la littérature, les finalistes sont Diane Descôteaux de Notre-Dame-du-Bon-Conseil (pour ses quatre recueils de haïkus publiés au cours des deux dernières années), Maureen Martineau de Tingwick (pour la publication de son roman «L’enfant promis») et Véronique Pepin de Warwick (pour la publication de son livre d’art «Point cardinal» et de son album d’art «Forêt mixte).

Pour ce qui est du prix Métiers d’art, Myrelle Couture de Victoriaville (pour sa collection de bijoux en verre «Cape Cod»), Marie-Claude Garneau de L’Érable (pour le démarrage de son atelier-boutique «M l’atelier de couture» et pour la création du «Col M»), et Guylaine Walsh de Saint-Norbert-d’Arthabaska (pour la création de chapeaux faits à partir de cravates) sont en compétition.

Dans la catégorie patrimoine et muséologie, on retrouve le Musée des religions du monde de Nicolet pour l’agrandissement du musée, Nancy Shaink de Victoriaville pour son travail de valorisation de l’art funéraire et la Société d’histoire et de généalogie de Victoriaville pour le livre publié à l’occasion du 150e anniversaire de la ville de Victoriaville.

Du côté du prix Début de carrière professionnelle, les finalistes sont Marie-Claude Garneau pour le démarrage de son atelier-boutique, Mélanie Grenier (de Victoriaville) pour l’illustration de deux livres jeunesse et la publication de deux autres livres à titre d’auteure et d’illustratrice ainsi qu’Annie St-Jean (MRC de L’Érable) pour son exposition de photographie argentique intitulée «Paysages : richesse collective rurale».

Finalement, du côté du prix Diffusion, on retrouve Axart de Drummondville pour l’exposition «Femme : muse éternelle», pour le projet Axart.tv et l’incubateur culturel, L’Artis, pour la création et la diffusion de la revue et le Symposium des arts UV Mutuelle (Drummondville) pour sa 20e édition avec un hommage aux Premières Nations à travers l’art abénakis.

Le prix Arts médiatiques, le prix Réseau-Biblio CQLM et le prix Hommage seront dévoilés le soir du GalArt et, pour la première année, une mention spéciale sera accordée à cinq organismes de loisirs culturels de chacune des MRC afin de souligner leur dynamisme et leur contribution à la vitalité culturelle.

Et pour couronner le tout, la soirée sera l’occasion de remettre le prix du CALQ pour le créateur ou la créatrice de l’année au Centre-du-Québec. On ne connaît pas encore les finalistes du prix qui seront dévoilés ultérieurement.

L’entrée au GalArt est gratuite, mais il est obligatoire de réserver sa place en communiquant avec Émilie Joly au 819 606-0313 ou ejoly@culturecdq.ca.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des