Les frères s’apprêtent à céder la gestion de leur cimetière

Par heleneruel
Les frères s’apprêtent à céder la gestion de leur cimetière
Le cimetière des frères du Sacré-Cœur sera entretenu par la Corporation des cimetières catholiques des Bois-Francs. (Photo TC Media – Hélène Ruel)

SOCIÉTÉ. C’est à la Compagnie des cimetières catholiques des Bois-Francs qu’incombera la gestion et l’entretien du cimetière des frères du Sacré-Cœur, eux qui s’apprêtent à quitter ce qui fut leur maison provinciale boulevard des Bois-Francs Sud dans le secteur Arthabaska.

Le frère Yvan Turgeon en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse portant sur les activités de la journée du patrimoine du 24 octobre, au cours de laquelle il y aura visites guidées de l’extérieur et de l’intérieur de ce qui est maintenant le Complexe Sacré-Cœur.

Le vaste bâtiment a été acheté il y a cinq ans par les Équités Temcap du Groupe Peter Cafaro. Depuis, les frères sont locataires de certaines aires de la maison qui leur a appartenu pendant plus d’un siècle.

Quant au terrain situé derrière, qu’on appelle le Boisé des frères, la communauté religieuse l’avait cédé gracieusement à la Ville de Victoriaville pour en faire un parc municipal.

Sachant que la vingtaine de religieux (25 exactement) devenus locataires doivent avoir quitté les lieux pour le 30 juin 2016, on se demandait ce qu’il adviendrait de leur cimetière.

La réponse est donc venue.

La Compagnie des cimetières catholiques des Bois-Francs ayant déjà la charge de trois cimetières de Victoriaville (Sainte-Victoire, Saints-Martyrs, Saint-Joseph) s’occupera ainsi de celui des frères, puisqu’un tel lieu ne peut appartenir à une ville.

Le frère Turgeon a précisé qu’une nouvelle clôture le ceinturera, dont le style s’harmonisera à celui si particulier des lieux.

Il restera une vingtaine de places pour des sépultures. Le cimetière est exclusivement réservé aux défunts de la communauté religieuse. Trois cent vingt-cinq religieux y ont été inhumés depuis l’ouverture du cimetière autour des années 1880, les frères s’étant installés à Arthabaska en 1872.

Le frère Turgeon a aussi spécifié que le terrain entourant le cimetière ainsi que la descente qui y mène seront aussi cédés à la Ville de Victoriaville.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des