Élection fédérale : Quel manque de respect envers Alain Rayes

(Dès le départ, je désire faire une mise au point comme auteur de ce texte. Je n’adhère aucunement aux idées de Stephen Harper du parti Conservateur du Canada et à l’élection fédérale du 19 octobre prochain, malgré tout le respect que j’ai à l’égard de monsieur Rayes, je ne voterai pas pour ce parti.)

Après avoir lu sur le site Internet du journal La Nouvelle Union l’article du 26 août 2015, intitulé «La langue de bois d’Alain Rayes», ainsi que les commentaires à la suite de cet article, je suis complètement exaspéré de constater le manque de respect de certains citoyens à l’égard de ce candidat.

Je ne comprends pas ce tollé de protestations envers monsieur Rayes qui s’est porté candidat pour le parti Conservateur du Canada, alors que pour certains, cela semble inconcevable avec les valeurs qu’il préconisait dans sa fonction de maire à la ville de Victoriaville.

Pourtant la Charte des Droits et Libertés de la Personne reconnaît les libertés et les droits fondamentaux de toute personne et permet à toute personne légalement habilitée et qualifiée de se porter candidat lors d’une élection, et ce, dans le respect de sa liberté de conscience, d’opinion, d’expression et du respect de sa personne… Il me semble que personne n’a alors le droit de s’attaquer à «l’homme personnel», pas plus qu’à «l’homme politique».

Que certaines personnes soient déçues de l’allégeance politique de monsieur Rayes, je peux comprendre. Que monsieur Rayes refuse de répondre à certaines questions demeure son droit. Qu’il serre des mains, qu’on le prenne en photos, qu’il soit sur les médias sociaux, Facebook, Instagram ou autres, toutes ces actions font partie d’une campagne électorale. Croyez-vous vraiment que les autres candidats de notre circonscription, le libéral Marc Desmarais, Olivier Nolin pour le Bloc québécois et Myriam Beaulieu du NPD ne font pas de même?

Qu’on accuse monsieur Rayes de vedettariat dépasse les limites acceptables. Et le fait que des personnes déversent leurs fiels sur ce candidat relève d’une façon de faire complètement irrespectueuse. Je n’en reviens tout simplement pas de lire toute cette amertume et ce déchaînement de mesquineries dans le journal et sur les médias sociaux. Après avoir été notre «Héros» comme maire de Victoriaville, voilà qu’il serait devenu notre «Zéro»…

Là où il y a de l’homme, il y a de l’hommerie… Et ce constat me semble particulièrement vrai en politique.

Rappelez-vous que vous avez toujours le libre choix de voter pour un autre candidat. Il serait juste de considérer monsieur Rayes avec tout le respect qu’il mérite.

Daniel Trottier

Victoriaville

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires