Le hockey perd un autre personnage marquant

Le hockey perd un autre personnage marquant

VICTORIAVILLE. Le monde du hockey n’a pas perdu que Jean Béliveau mardi. Un autre personnage marquant s’est éteint à l’Hôtel-Dieu d’Arthabaska à l’âge de 85 ans. Léo-Paul Mailhot, fils d’Henri Mailhot, créateur des mythiques bâtons de hockey Victoriaville, a rendu l’âme.

Avec ses trois frères, Gérard, Bertrand et Raymond, il a pris le relais du paternel dans la célèbre entreprise Victoriaville Hockey Sticks ltée. en 1952, sept ans après sa fondation. Au milieu des années 60, l’entreprise comptait plus de 400 employés. Pas moins de 20 000 bâtons étaient produits quotidiennement, ce qui représentait environ 65% de la part de marché mondial. C’est à cet endroit que les bâtons en fibre de verre ont vu le jour. Une soixantaine de joueurs de la Ligue nationale de hockey ont utilisé ces bâtons, dont Gilbert Perreault, Jacques Lemaire, Gilles Marotte et Bobby Hull. L’entreprise a par la suite été vendue. Elle a changé de mains à plusieurs reprises.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des