Une troisième Trousse pour Alain-François

VICTORIAVILLE. On sait qu’il aime bien les fêtes et les soirées animées. Pas étonnant alors qu’Alain-François ait décidé de lancer un troisième tome de la Trousse du temps des fêtes.

C’est le 4 novembre que le CD contenant 16 chansons (8 de Noël et 8 du jour de l’An) sera disponible, de quoi mettre tout le monde dans l’ambiance des fêtes de fin d’année…

Pour cet album (le quatrième en quatre ans si on compte les Trousses et son album de compositions Porte-Bonheur), Alain-François a voulu mélanger les «classiques» du temps des fêtes, revus et corrigés à sa façon et les compositions dédiées à ce moment de l’année. Il a aussi tenu à avoir des invités de marque comme Mara Tremblay qui revient pour une nouvelle version de La Clotûre, France D’Amour qui impressionne dans la version rock du traditionnel Rapide blanc, Kim Richardson et ses prouesses vocales dans Swingnez votre compagnie, Annie Brocoli qui met son grain de sel dans Le lutin et, non le moindre, Éric Salvail qui vient prêter sa voix de façon convaincante dans Mon oncle Salvail. Ce dernier offre une courte, mais combien sentie, présence dans la chanson, prouvant bien qu’il faut être gentil dans le temps des fêtes et endurer ce «mononcle» qui fausse tellement, mais qui veut toujours chanter… Rires garantis! «Salvail n’a pas hésité. Je lui ai envoyé la chanson et il m’a répondu que c’était quasiment de valeur de venir «scrapper» la chanson en le faisant participer», note Alain-François en souriant.

Il faut également mentionner la composition Marathon de Noël où le chanteur ne respire pas de la chanson. Un défi rendu possible grâce à la technologie, mais qu’il serait impossible de reproduire sur scène (à moins d’être champion en apnée).

La recette d’Alain-François fonctionne toujours pour cette Trousse du temps des fêtes, où il donne envie de chanter, de danser et de faire la fête avec lui. «On s’amuse et on rit, bref on reste dans la même veine que les deux autres», explique-t-il en entrevue.

Pour accompagner le CD, deux vidéos sympathiques viennent donner le ton aux chansons Sonné, sonné, sonné ainsi que Me casser la tête dans l’temps des fêtes. Le supplément Internet, accessible avec le mot de passe contenu dans la pochette de l’album, donne encore accès à du matériel en ligne pour alimenter les soirées. «Des nouveaux liens ont été ajoutés», souligne-t-il.

Et il invite les gens à se procurer cet album festif qui lui a demandé près d’une année de travail. «Ça pourrait bien être le dernier», annonce-t-il. En effet, Alain-François affirme que si la réponse du public n’est pas au rendez-vous, cela pourrait bien influencer son futur sur disque. «Je ne veux pas me plaindre, mais les disques sont dispendieux à produire.» Mais cela n’aura pas d’impact sur les spectacles qu’il continue à faire avec ses talentueux musiciens.

Les gens de la région pourront apprécier les nouvelles chansons puisque Alain-François et ses musiciens les présenteront les 8 (10 h 30 et 13 h 30) et 9 novembre (13 h 30) à la Grande Place des Bois-Francs. Il se fait toujours un devoir d’offrir ses nouvelles chansons avant de partir à travers le Québec en promotion.

Il invite aussi les gens à le suivre sur Facebook puisqu’il offrira un spectacle le 21 novembre au pavillon Arthabaska à ses amis qui se seront procuré le laissez-passer.

La Fête des Fêtes

L’auteur-compositeur et interprète trad prépare aussi sa Fête des Fêtes qui aura lieu les 28 et 29 novembre au Colisée Desjardins. Pour l’occasion, il a invité Annie Villeneuve et comme «saveur locale», William Deslauriers. Encore une fois, il promet une soirée endiablée avec les chansons des trois Trousses, mais également des surprises.

Ceux qui veulent participer au souper-spectacle doivent se procurer des billets, car ils s’envolent rapidement.

Le pilote d’une émission télé

Alain-François a également mentionné qu’il a tourné, cet été, un pilote d’émission de télévision où il agit comme animateur. «On y parle de pêche à la mouche et il y aura de la musique aussi», annonce-t-il. Le pilote est au montage et il faudra ensuite vendre le concept qui lui permet de partager son amour de la pêche.

Trad and Roll

C’est avec Marjo que ce concept de spectacle prendra son départ l’été prochain. «Nous allons présenter des chansons remodelées, un peu comme Le rapide blanc dans la Trousse 3», dit-il. Aussi, des artistes viendront se joindre au concept de temps en temps.

Alain-François cumule au moins 25 ans de métier. Il a toujours la même fougue et son but est tout simplement de continuer à créer, à vivre de sa musique. «Si je peux continuer à faire de la tournée, un peu comme M. Lambert, ce serait parfait», confie-t-il. Il souhaite aussi continuer à faire des projets dans lesquels il met toute son âme, son énergie et ses drôleries.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des