Les Rendez-Vous Essor pour faire prospérer le Québec

Les Rendez-Vous Essor pour faire prospérer le Québec
Serge Lemieux

VICTORIAVILLE. «Il n’y a rien d’aussi puissant que 1200 cerveaux réunis pour réfléchir et trouver des solutions aux enjeux et défis des entreprises», estime Serge Lemieux, fondateur et promoteur des Rendez-Vous Essor, un nouveau programme s’adressant aux propriétaires et gestionnaires des petites et moyennes entreprises (PME) du Québec dans le but de générer une croissance et une création d’emplois.

Natif de Shawinigan, Serge Lemieux a fait carrière jusqu’à tout récemment dans l’industrie des journaux. Journaliste de profession, il a ensuite gravi les échelons chez TC Media pour en arriver à diriger tout le groupe des journaux de l’entreprise au Québec.

Serge Lemieux a laissé les journaux derrière lui pour devenir, comme il le définit, un «promoteur de la vitalité économique des PME». Il compte mettre à profit le bagage et l’expérience accumulés au fil des ans. «L’industrie des médias connaît depuis des années une profonde transformation. S’il y a une industrie qui a dû se réinventer, c’est bien celle des médias, note-t-il en entrevue téléphonique avec le www.lanouvelle.net. Cela m’a permis de découvrir par expérience plusieurs choses à faire pour maintenir une entreprise en santé et connaître une croissance. J’ai décidé de mettre cette expérience au service des PME.»

Les Rendez-Vous Essor le mèneront dans plusieurs villes de différentes régions. «Elle est bien simple la mission. Elle consiste à mobiliser et à outiller les PME pour générer de la croissance et de la création d’emplois», souligne M. Lemieux.

Vingt-quatre villes ont été ciblées, dont Victoriaville. «Nous visitons 24 villes avec nos Rendez-Vous Essor qui réuniront un minimum de 50 entreprises participantes. Cela représente 1200 entreprises au Québec qui travailleront en même temps, avec les mêmes méthodes face aux mêmes problèmes pour trouver des solutions. C’est comme si on mettait 1200 cerveaux au service de chaque participant», observe Serge Lemieux.

Outre la conférence d’introduction, quatre rencontres se dérouleront dans chacune des villes d’ici la fin 2015. «Lors de ces rendez-vous, explique le promoteur, nous discuterons des enjeux que rencontrent les gens d’affaires. Nous identifierons ensuite des moyens pour y faire face. La beauté de l’affaire, par ailleurs, c’est que nous disposerons d’outils technologiques faisant en sorte que, constamment, nous demeurerons en relation avec l’ensemble des participants au programme pour que, à terme, à la fin de l’année, chaque entreprise ait élaboré un plan d’action pour générer de la croissance et créer des emplois.»

Les rencontres à trois volets regrouperont notamment un panel formé de trois personnalités d’affaires de la région.

Serge Lemieux expliquera l’essence du programme le 29 octobre au Complexe Sacré-Coeur de Victoriaville. «On donne rendez-vous aux gens d’affaires, on leur expliquera le programme en leur donnant des exemples, mentionne-t-il. Et nous allons échanger avec eux. Nous écouterons ce qu’ils ont à dire au sujet des enjeux.»

Avec TC Media comme partenaire et bénéficiant de l’appui de Desjardins Entreprises Arthabaska, du Conseil du patronat du Québec et du Conseil québécois du commerce de détail, les Rendez-Vous Essor se tiendront, par la suite, à Victoriaville, les 4 février, 22 avril, 26 août et 4 novembre 2015.

Le grand manitou insiste sur la simplicité du processus. «Nous proposons, dit-il, un programme simple qui va mettre en action au moins 1200 entreprises pour identifier des solutions aux enjeux et aux défis auxquels les PME sont confrontées. Des enjeux énormes avec la mondialisation, le commerce électronique. Les gens d’affaires font face à d’importants défis. Et il n’y a rien de plus puissant que de mettre 1200 cerveaux ensemble pour régler ça.»

Regrouper autant d’entreprises ensemble, affirme Serge Lemieux, cela ne s’est jamais vu. «C’est innovateur d’amener 1200 entreprises à réfléchir en même temps. Et à la fin de 2015, je ne serais pas surpris qu’on puisse réussir à créer des centaines, et même quelques milliers d’emplois avec ce programme», avance-t-il.

Serge Lemieux ne compte pas du tout s’arrêter par la suite. Dès 2016, un nouveau groupe, une nouvelle cohorte de 1200 entreprises devraient voir le jour. «Sans toutefois laisser tomber le premier groupe puisque ces gens, qui auront tissé des liens et bâti des plans de croissance, seront en action, en exécution. Ce groupe demeurera tout à fait vivant et continuera de communiquer ensemble. Et nous les accompagnerons pour trouver une façon percutante de réaliser leur plan d’action», conclut le fondateur des Rendez-Vous Essor.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires