Un premier film court pour Guillaume Monette

Un premier film court pour Guillaume Monette
Guillaume Monette

VICTORIAVILLE. Celui qu’on connaît bien comme un des membre du groupe 3 Gars su’l sofa, Guillaume Monette, a décidé de se lancer et réalisera un film court qui sera tourné dans la région à la mi-août.

Le Victoriavillois d’origine a expliqué, en entrevue téléphonique, qu’il avait toujours été intéressé par les films. Il faut dire que les trois membres du groupe ont toujours fait leurs propres vidéoclips et que Guillaume est monteur de profession.

Donc, une pause du groupe lui a donné le temps d’écrire ce court qui mettra en vedette Patrick Martin et Claude Gagnon. «En fait c’est un concours de circonstances. Ces deux amis comédiens m’ont parlé, la même soirée, qu’ils voulaient faire un projet plus artistique», explique Guillaume qui a, bien entendu, sauté sur l’occasion.

Il a donc cherché une idée et puisé dans son vécu. «J’avais le goût d’être un peu drôle (comme les 3 Gars su’l sofa) mais avec un enjeu dramatique. J’avais aussi envie de tourner à Victoriaville», souligne-t-il.

Ainsi, en revenant sur sa vie à Victoriaville, il s’est souvenu de ses expériences de travail dans les «shops». «Je me souviens que c’était dur physiquement et qu’il fallait faire sa place dans ce milieu de gars», a-t-il mentionné.

Tout cela sans caricaturer le milieu et dans le plus grand respect.

Place au tournage

Le scénario du film court (environ huit minutes) est déjà écrit. Quant au tournage, il aura lieu à la mi-août chez Moulures Daniel Simoneau à Saint-Christophe-d’Arthabaska. «Puisque je n’ai pas de financement, plusieurs personnes collaborent à mon projet», apprécie Guillaume.

Parmi ces personnes, il y a aussi deux anciens collègues du collège Clarétain, aujourd’hui programmeurs en informatique, qui participeront au tournage à titre de comédiens. «Ils ont un talent brut qu’ils n’exploitent pas», croit-il.

Guillaume a donc mis beaucoup de temps et d’efforts pour rassembler tous les gens nécessaires à la réalisation de ce court indépendant qu’il entend bien soumettre à des festivals de courts dès qu’il sera complété.

Grâce à ce premier film, il espère faire ses preuves et aura quelque chose à montrer s’il veut récidiver et demander du financement.

S’agit-il d’un changement de carrière pour lui? «J’ai le goût de dire oui mais je ne laisse pas la musique de côté pour autant», ajoute-t-il. Il a tout simplement envie d’explorer autre chose et réaliser un projet auquel il songe depuis longtemps.

Et puisque le lieu de tournage se trouve dans la région, il n’exclut pas la possibilité de venir y présenter, en première, le fruit de ses efforts.

Une pause 3 Gars su’l sofa

Les fans du groupe musical seront heureux d’apprendre que 3 Gars su’l sofa existe encore. «Nous avons fait dix ans sans arrêt et prenons une pause pour recharger les batteries», précise-t-il. Chacun a des projets de son côté mais les trois gars vont se revoir, reprendre le travail et, pourquoi pas, créer un nouvel album.

Partager cet article

Poster un Commentaire

avatar
  Subscribe  
Me notifier des