Yanick Poisson : le «p’tit gars» de Terre-des-Jeunes

Yanick Poisson : le «p’tit gars» de Terre-des-Jeunes

Le candidat Yanick Poisson

COMMUNIQUÉ . Yanick Poisson se réjouit du succès obtenu lors de ses rencontres avec les citoyens de son quartier depuis le printemps dernier. Il sent que les électeurs du district ont envie de se donner un représentant jeune et dynamique, mais surtout un représentant qui connaît bien le quartier et qui y est attaché.

«Je suis originaire de Terre-des-Jeunes, ma famille y est d’ailleurs toujours installée. J’ai fréquenté l’école Pie X, puis le Collège Clarétain. Mon père, Michel, y a d’ailleurs enseigné pendant 35 ans. Je ne compte plus le nombre de randonnées à pied, à vélo et en voiture aux quatre coins du quartier en compagnie, entre autres, de Martin et David Fortier, les fils de Gérald Fortier, un ancien conseiller fort apprécié. On peut dire que je connais le quartier comme le fond de ma poche», affirme le journaliste et homme d’affaires de 38 ans.

Il n’est donc pas étonnant que plusieurs électeurs attendaient avec impatience la visite du «p’tit gars» du quartier. Il compte dans le quartier bon nombre d’amis, de membres de la famille et de connaissances. La plupart des parents de ses anciens collègues de classe sont toujours en place et connaissent le dynamisme et la détermination du jeune homme. Ils n’ont pas caché leur intention de l’appuyer afin qu’il obtienne un mandat fort au conseil municipal.

Le candidat idéal

Plusieurs électeurs ont affirmé que Yanick Poisson constituait le candidat idéal pour les représenter. À 38 ans, il allie à la fois jeunesse, dynamisme et maturité. Son emploi à titre de journaliste lui a permis d’obtenir une connaissance pointue des différents dossiers municipaux. Il sait de quoi il parle et est en mesure de prendre des engagements clairs pour maintenir et améliorer la qualité de vie des siens.

Père de deux enfants, il s’inscrit comme étant le candidat des familles. Il aura comme priorité la circulation, un développement réfléchi de la Municipalité, ainsi que la saine gestion des finances publiques.