Vol à la bijouterie : la détention pour deux des accusés

Vol à la bijouterie : la détention pour deux des accusés

À la suite du vol, les policiers avaient érigé un large périmètre.

Crédit photo : www.lanouvelle.net - Archives

Alors que Dany Beaumier a pu récemment recouvrer provisoirement sa liberté, les deux autres accusés, en lien avec le vol à main armée survenu à la bijouterie Martine Chabot de la Place Luxor à Victoriaville, demeureront détenus tout au cours du processus judiciaire.

En effet, Daniel Fay-Gallant et Steven Petitclerc ont tous deux renoncé, vendredi, à leur enquête sur remise en liberté, amenant ainsi le juge Simon Ricard de la Cour du Québec a ordonné leur détention pour toute la durée des procédures.

Les trois accusés de la région de Sorel-Tracy font face à des accusations de vol qualifié en utilisant une arme à feu, de complot en vue de commettre un vol qualifié et de port d’arme en vue de la commission d’une infraction.

Ils ont été arrêtés en fin de journée le samedi 24 mars, une heure environ après le vol commis à la bijouterie.

Deux des malfaiteurs, selon la Sûreté du Québec, ont fait irruption vers 16 h dans le commerce. Ils ont ordonné à l’employée qui s’y trouvait de se coucher au sol pour ensuite s’emparer de bijoux et prendre la fuite.

Un complice les attendait à l’extérieur. Un témoin, toutefois, a aperçu les suspects. Il a pu fournir une bonne description de leur véhicule, ce qui a permis de les intercepter sur la route 255 entre Danville et Asbestos.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar