Victoriaville et sa région : des revenus inférieurs à la moyenne

Victoriaville et sa région : des revenus inférieurs à la moyenne

*

Statistiques Canada a dernièrement dévoilé une nouvelle partie des données provenant du recensement de 2016 et cette fois-ci il est question du revenu total médian (RTM). 

Alors que les ménages de la Belle Province se retrouvent encore une fois parmi ceux ayant le plus bas revenu au pays en 2015, ceux résidant au sein de Victoriaville et sa région accusent un retard de 8% comparativement au revenu total médian de l’ensemble des Québécoises et Québécois âgés de plus de 15 ans.

Concrètement, le revenu total médian par personne demeurant sur le territoire de la MRC d’Arthabaska se chiffre à 30 301 $, comparativement à 32 975 $ pour l’ensemble de la population québécoise. Il faut savoir qu’après impôt, chaque citoyenne et citoyen issu de ce groupe peut compter sur un portefeuille de 27 443 $, alors que la moyenne de la province s’établit à 29 535 $.

Le revenu total médian par ménage après impôt (RTMAI) se situe quant à lui à 47 458 $ pour l’ensemble du territoire de la MRC, un retard de 10% par rapport au Québec, alors que l’écart des salaires entre la gent féminine et masculine demeure présent avec un écart de plus de 21%, soit une différence de 7663 $.

«Il va sans dire qu’en regardant froidement ces données, les gens vont remarquer que les revenus sont actuellement légèrement inférieurs face aux autres régions du Québec, mais nous n’avons aucunement à nous cacher la tête dans le sable. La qualité de vie présente sur le territoire est incroyable et demeure une réelle richesse pour nous tous! Victoriaville et sa région regorge d’opportunités. La qualité et la diversité des entreprises qui s’installent chez nous, sans oublier le dynamisme entrepreneurial provenant d’une nouvelle génération d’industriels et de gens d’affaires ne font que s’accentuer et promettent un avenir des plus prospères», précise préfet de la MRC d’Arthabaska, Lionel Fréchette.

22 municipalités, 22 environnements différents

Parmi les 22 municipalités présentes au sein de la MRC d’Arthabaska, les résidents de Kingsey Falls détiennent le revenu médian le plus élevé à 39 072 $. Les municipalités de Saint-Christophe-d’Arthabaska avec un RTM se situant à 35 584 $ et Warwick à 31 987 $ suivent dans l’ordre. À noter que cinq autres municipalités se situent au-delà de 30 000 $, soit Victoriaville (30 488 $), Saint-Valère (30 288 $), Saint-Albert (30 144 $), Saint-Louis-de-Blandford (30 144 $) et Tingwick (30 059 $). La moyenne de revenu médian des gens qui habitent dans l’une des sept municipalités rurales de moins de 500 habitants de Victoriaville et sa région s’établie 26 000 $, approximativement.

Plus de 10 000 personnes vivant sous le seuil de faible revenu

D’autres informations tirées du présent recensement 2016 indiquent que plus de 10 300 personnes vivant au sein de la MRC d’Arthabaska font face à un faible revenu annuel après impôt. Un individu sur quatre âgé de 65 ans et plus doit faire face à cette situation économique. Au niveau national, 15% des Québécoises et Québécois se trouvent malheureusement dans cette position.

Il est possible d’obtenir plus de détails sur le recensement 2016 de Statistiques Canada au www12.statcan.gc.ca.