Une troisième BD pour Marco Beauchesne

Une troisième BD pour Marco Beauchesne

Marco Beauchesne présente sa bande dessinée.

Crédit photo : www.lanouvelle.net

Marco Beauchesne, résident de Warwick, procédera au lancement de son troisième album de bandes dessinées tout en couleur intitulé «Cooler, garçon d’horreur».

Il a décidé de sortir de sa zone de confort et présenter officiellement sa plus récente création lors d’un lancement en bonne et due forme à la Maison de la culture de Warwick les 24 et 25 novembre (entre 11 h et 16 h). C’est que Marco est assez casanier, aimant beaucoup rester chez lui à dessiner ces personnages qu’il a lui-même inventés. C’est ainsi qu’il a concocté ce livre de 141 pages, qu’il publie à compte d’auteur, et dans lequel on peut découvrir les nombreux animaux à qui il fait vivre plein d’aventures.

Il commence par dessiner une esquisse, à la main et au crayon de plomb. Une fois le dessin terminé, il en fait une copie sur son ordinateur et applique la couleur grâce à l’informatique. Un processus un peu plus long, mais qui donne des résultats davantage professionnels. Au fil des ans, il aura créé une cinquantaine de personnages différents, qu’il utilise selon les blagues qu’il souhaite raconter.

Le bédéiste connaît bien l’informatique et les dessins animés, ayant travaillé dans un studio d’animation, de même qu’à titre d’intégrateur web.

Marco explique que c’est à l’adolescence qu’il a commencé à inventer des personnages de bande dessinée qui, au fil des ans, se sont améliorés. Et c’est Cooler qui est au centre des aventures. «Il est un peu macho et n’a pas beaucoup de succès avec les filles», décrit-il. On peut donc le suivre dans plusieurs situations différentes et amusantes.

Pour ses histoires (une blague sur trois cases), il s’inspire de Garfield le chat, mais également des Simpson et de Disney (ce qui explique qu’il met en vedette des animaux). Aussi, il fait parfois vivre à ses créatures des situations qui lui sont arrivées ou qu’il peut voir dans son entourage.

Le dessin est pour lui un passe-temps qui occupe ses soirées de semaine. Le week-end est réservé à la famille. Il aura ainsi mis six ans à réaliser cette troisième publication qu’il a bien hâte de montrer au public.

Pour ce lancement, Marco a fait imprimer une cinquantaine de copies qu’il espère bien vendre. Il exposera aussi certains dessins montrant en grand format les détails de son travail. Son livre s’adresse à tout le monde, chacun y comprenant les blagues à différents degrés.

Le bédéiste a d’autres projets en tête. Il a déjà réalisé un livre à colorier pour sa fille et inventé un jeu de cartes (Gunsmith Girl). Actuellement, il travaille un scénario pour un manga.

Poster un Commentaire

avatar