Un retour à la compétition satisfaisant pour Karyn Gagné

Un retour à la compétition satisfaisant pour Karyn Gagné

Karyn Gagné met la barre haute en vue de la prochaine saison.

Après une pause de deux ans de la compétition, Karyn Gagné a dressé un bilan positif de son retour. 

Originaire de Lavaltrie, la nageuse de 23 ans a passé la dernière saison à représenter fièrement le Club de natation des Bois-Francs (CNBF). Un club qu’elle a joint il y a près d’un an alors qu’elle connaissait l’entraîneur en chef, Mathieu Guillemette, en plus d’avoir aimé les conditions qui lui étaient offertes quant à son retour.

Au cours des derniers mois, elle s’est rendue aux quatre coins de la province en plus d’avoir pris part aux Essais canadiens à Victoria. Elle avait soutiré une sixième place au 50 mètres brasse et une 12e  position au 100 mètres de cette même catégorie.

Questionnée sur son rendement de la saison, elle était heureuse de dire qu’elle avait réalisé 21 records personnels. Le matin, elle pouvait réussir son meilleur temps au 100 mètres papillon et, plus tard dans la journée, battre ce nouveau record personnel.

Elle était également ravie d’avoir abaissé d’une seconde son temps au 100 mètres brasse en bassin de 50 mètres. Maintenant, elle nage cette distance en 1:12:57. «Ça augure très bien pour l’an prochain», a-t-elle lancé.

Parmi les objectifs qu’elle souhaiterait atteindre pour la campagne 2017-2018, elle aimerait abaisser d’une seconde ses temps aux 50 et 100 mètres brasse. Pour atteindre ses objectifs, elle commencera sous peu la musculation. Ou plutôt, elle recommencera. «Avant, je m’entraînais beaucoup, mais puisque j’effectuais mon retour cette année, je ne voulais pas me maganer. Il sera important pour moi de bien gérer tout ça», a-t-elle précisé.

Certes, elle s’entraînera en salle, mais il sera primordial qu’elle ne prenne pas trop de masse afin d’éviter d’être trop lourde une fois dans l’eau. «C’est important de bien s’entraîner parce que ça peut faire la différence.»

Fin de saison amère

Elle était récemment à Montréal aux championnats canadiens de natation. Sa meilleure performance, une première place à la finale B au 50 mètres brasse avec un chrono de 33:18.

La jeune nageuse était visiblement déçue de son rendement, mais elle a expliqué que c’était difficile de s’entraîner adéquatement l’été en raison des heures d’ouverture de la piscine, qui ne coordonnaient pas toujours avec son horaire de travail. «J’ai participé à la finale B, ce n’est pas rien!», a-t-elle mentionné en soulevant le côté positif. «La saison s’est tout de même bien terminée», a-t-elle ajouté.

Heureuse pour Benjamin

Lors de l’entrevue avec le www.lanouvelle.net, Karyn était bien au fait des excellentes performances de Benjamin Désilets aux Jeux du Canada, qui se déroulaient à Winnipeg. Ces deux nageurs se côtoient régulièrement au CNBF.

«C’est formidable ce qui lui arrive et je suis contente pour Benjamin. Il travaille très fort et en le regardant s’entraîner, on ne peut que l’encourager», a-t-elle conclu.