Un effort collectif!

Par stevenlafortune

PRINCEVILLE. Le Titan impressionne depuis le début de la saison. Sous la gouverne de Guillaume St-Denis, il n’a échappé aucun point lors de ses quatre premières sorties.

Peu d’observateurs auraient pu prédire pareil scénario et selon le pilote, la recette est simple; tout le monde a embarqué dans le bateau. Amenant une nouvelle philosophie et un vent de fraîcheur derrière le banc, il a forgé sa formation avec le système de jeu qu’il avait en tête et chacun de ses protégés a respecté sa vision.

Cet effort de groupe résume bien le départ canon des Princevillois. Le week-end dernier, contre les Cougars de Sherbrooke et les Lauréats de Saint-Hyacinthe, les amateurs ont pu admirer le travail en unité de cinq du Titan.

Dans les deux victoires acquises par des pointages respectifs de 3 à 2 en prolongation et de 6 à 1, les défenseurs ont sorti la rondelle sans être embêtés, tandis que les attaquants en repli défensif ont payé à maintes reprises le prix devant leur gardien, en plus d’apporter une touche offensive.

«C’est ça qui est super; chaque joueur participe à sa façon et procure un moment de momentum dans la partie. Pour moi, c’est l’une des raisons qui fait en sorte qu’on aligne les victoires», a expliqué St-Denis.

L’autre aspect selon lui réside dans le calme de ses protégés. Dans des situations où ils tiraient de l’arrière, jamais il a senti de panique. L’entraîneur a souligné qu’ils étaient concentrés sur la tâche à accomplir et ne répétaient jamais deux fois la même erreur

Son capitaine, Marc-Anthony Therrien, abonde dans le même sens. L’unité de groupe et sa chimie sur et hors glace sont à ses yeux les ingrédients de leur recette gagnante.

Les recrues impressionnent

Le patineur de 20 ans a poussé l’analyse plus loin en mentionnant que les recrues l’impressionnent de par leurs prouesses sur la surface glacée. D’ailleurs, Francis Bernier, Maxime Charland et Tommy Lemay revendiquent tous au moins un but.

«Autant offensivement que défensivement, les gars sont dédiés à l’équipe. Ils sont capables de marquer des buts, mais également d’en empêcher. C’est excellent pour leur confiance», a-t-il laissé entendre.

Si les recrues vont bien, le principal intéressé n’est pas en reste. Avec ses douze points, dont six buts, en seulement quatre matchs, Therrien se place parmi les meilleurs pointeurs du circuit.

Pour expliquer ses succès, il a indiqué qu’il traverse présentement une bonne séquence et que tout ce qu’il touche semble se transformer en occasion de marquer. «Évoluer aussi aux côtés de Francis Therrien et de Jimmy Messier aide beaucoup. Je n’ai pas besoin de savoir où ils sont sur la patinoire, car on se retrouve rapidement. De plus, on connaît les tendances des autres, ce qui aide à compléter des jeux», a fait savoir celui qui a terminé le dernier week-end avec une récolte de cinq points.

Il espère poursuivre sur cette lancée, puisque le Titan aura un bon test devant lui en disputant quatre duels en six soirs. Il sera à Lachine vendredi (19 septembre), avant de revenir à domicile samedi (20 septembre) pour croiser le fer avec les Mustangs de Vaudreuil-Dorion, à 20 h. Enfin, dimanche (21 septembre), il retournera à Lachine, avant d’affronter les Panthères de Saint-Jérôme mercredi (24 septembre).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires