Maxime Pellerin garde les Tigres en vie

Par Zakary Mercier
Maxime Pellerin garde les Tigres en vie
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville rendaient visite aux Voltigeurs de Drummondville pour le dernier duel de la bataille de la 122 de la saison. Une victoire était primordiale pour les Félins qui tentaient de demeurer dans la course aux séries éliminatoires. Nathan Darveau était une fois de plus le choix de Carl Mallette pour défendre la cage de son équipe.

Dès la deuxième minute de jeu, Alexis Morin a récupéré un retour de lancer pour donner les devants aux locaux. En milieu d’engagement, Samuel Desgroseilliers a contourné le filet pour créer l’égalité. 55 secondes plus tard, Benjamin Vigneault s’est moqué de la défensive des Voltigeurs pour donner les devants aux Félins avec son premier but en carrière dans le circuit Courteau. Avant la fin de la première période, Justin Côté a mis la main sur une rondelle libre près du filet pour ramener tout le monde à la case départ.

Au deuxième engagement, Sam Oliver a complété une belle remise de Marc-Olivier Beaudry pour redonner les devants aux siens.

En troisième période, Justin Larose a redirigé habilement une remise de Justin Gendron pour créer à nouveau l’égalité. Le but a été inscrit en avantage numérique. 

La rencontre s’est décidée en période de prolongation. C’est le capitaine Maxime Pellerin qui a joué le héros en marquant le but vainqueur. Les Tigres ont donc signé une victoire cruciale de 4 à 3 face aux Voltigeurs.

Malgré la défaite, Drummondville s’est assuré de l’avantage de la glace en récoltant un précieux point. Pour l’entraîneur-chef Steve Hartley, les unités spéciales ont fait la différence. « Ils ont profité de leur jeu de puissance pour créer l’égalité. De notre côté, nous avons été incapables de marquer sur notre jeu de puissance. En prolongation, les deux équipes connaissaient l’enjeu et ne voulaient pas faire d’erreur », a-t-il expliqué.

Il a donné beaucoup de crédit au gardien Nathan Darveau qui a effectué 41 arrêts. « Pour moi, c’est l’une des plus belles révélations dans la ligue. Soir après soir, il donne une chance à son équipe de l’emporter. Il a été encore une fois très bon ce soir alors, chapeau à lui. »

Une victoire était primordiale pour demeurer en vie dans la course aux séries éliminatoires et les Tigres ont trouvé un moyen de triompher. « C’était un match particulier alors qu’il y avait un enjeu pour les deux équipes. Si nous avions à écrire un livre, c’est de cette façon-là que nous l’aurions écrit. Les Voltigeurs ont sorti fort et ont fait ce qu’ils avaient à faire pour aller chercher le point manquant. De note côté, nous avons démontré de la résilience en signant cette victoire qui nous permet d’être toujours en vie avec seulement un match à disputer à la saison », a souligné le pilote des Victoriavillois, Carl Mallette.

Pour lui, le moment décisif du match a été le filet égalisateur marqué en avantage numérique par Justin Larose, suite à une belle passe de Justin Gendron. « Ça fait plusieurs matchs que l’on cherche le déclic offensif sur le jeu de puissance. Nous avons eu la main heureuse en jumelant nos deux attaquants de 16 ans. Tout le monde a poussé dans la même direction et nous avons joué ce match-là pour nos joueurs de 20 ans. »

Maxime Pellerin a choisi le bon moment pour inscrire son 60e point de la saison avec le but de la victoire. « Toutes les étoiles étaient alignées. Je suis allé au filet et la rondelle a fini par entrer dans le filet. Le plus important dans tout ça, c’est que nous toujours dans la course », a exprimé le Victoriavillois.

Le but de Benjamin Vigneault était son premier en carrière dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. « C’est vraiment un moment marquant pour moi. Avec mes blessures, j’avais vraiment hâte de jouer régulièrement et de marquer ce fameux but. Ça m’enlève beaucoup de pression », a avoué le défenseur de 17 ans.

Le dernier match de la saison régulière des Tigres sera présenté, dimanche, à 16h, alors que les Huskies de Rouyn-Noranda seront les visiteurs. Les Félins sont toujours à égalité avec le Drakkar de Baie-Comeau au 16e et dernier rang donnant accès aux séries éliminatoires. La troupe de Carl Mallette a besoin d’un point de plus que leurs rivaux de la Côte-Nord pour obtenir leur place.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires