Longue absence pour le capitaine des Tigres

HOCKEY. Les Tigres seront privés de leur pilier défensif, Tristan Pomerleau, pour une période de quatre à six semaines. Le capitaine de l’équipe s’est blessé lors du match opposant les siens aux Remparts de Québec, samedi, à l’Amphithéâtre Gilbert-Perreault.

L’arrière de 19 ans est tombé au combat après avoir violemment mis en échec un adversaire. Il a chuté à son tour sur la surface glacée après le contact.

Pomerleau a eu recourt à l’aide de deux de ses coéquipiers pour quitter la patinoire, incapable de mettre de poids sur sa jambe droite. Possiblement blessé au genou, le verdict est tombé, lundi matin.

L’entraîneur-chef Bruce Richardson parle publiquement d’une blessure au «bas du corps». Il a fait savoir que Pomerleau sera réévalué au début du mois de mars. Les éliminatoires s’amorcent à la fin de ce mois. Il ne restera donc que quelques matchs à disputer au calendrier régulier s’il parvient à effectuer un retour au jeu au moment prévu.

Richardson reconnaît qu’il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour l’équipe. Pomerleau s’avère l’homme de confiance au sein de la brigade défensive. Il est, de loin, le plus utilisé chez les Tigres.

«Certains auront l’occasion d’avoir plus de responsabilités. Ils devront prendre les bouchées doubles», a reconnu l’entraîneur. À la suite du départ de Pomerleau face aux Remparts, le vétéran Nicolas Latulippe, notamment, a vu ses responsabilités augmenter.

Pomerleau connaît sa meilleure saison au sein de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. En 47 matchs, il a récolté 5 buts et 20 passes. Il n’accompagnera donc pas ses coéquipiers dans les Maritimes cette semaine.

Les Tigres reprendront le collier jeudi (4 février), à 19 h, au Centre régional K. C. Irving, domicile du Titan d’Acadie-Bathurst. Par la suite, ils poursuivront leur route vers Moncton, où ils se frotteront aux Wildcats, vendredi (5 février), à 19 h. Les Félins termineront leur voyage à Saint John, samedi (6 février) à 19 h, avec un duel face aux Sea Dogs.