Les Tigres sans pitié face aux Saguenéens

Par Zakary Mercier
Les Tigres sans pitié face aux Saguenéens
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville étaient déjà de retour au boulot. Pour leur second match en moins de 24 h, ils accueillaient les Saguenéens de Chicoutimi.

Thomas Belgarde a repris là où il avait laissé en ouvrant la marque en milieu de première période.

Dès le début du second engagement, Justin Gendron a doublé l’avance des siens à la suite d’une superbe remise de Pier-Olivier Roy. Loick Daigle en a ajouté lors d’une échappée en désavantage numérique. Maxime Pellerin a donné une priorité de quatre buts aux siens grâce à une passe parfaite de Thomas Belgarde. Le capitaine des Tigres est revenu à la charge en touchant la cible à nouveau. Avant la fin de l’engament, Egor Goriunov s’est faufilé et ajouté à l’avance des Tigres.

En troisième période, Tommy Cormier a inscrit son 17e but de la campagne lors d’un avantage numérique. Justin Larose a ensuite inscrit le huitième but des siens à la suite d’une belle pièce de jeu d’Egor Goriunov. Les Tigres ont lessivé les Sags par la marque de 8 à 0 pour signer une 11e victoire de suite à domicile.

Après deux victoires émotives face à des puissances du circuit, les Victoriavillois affrontaient une équipe beaucoup plus accessible. Le rouleau compresseur n’a cependant pas ralenti, bien au contraire. Chicoutimi n’a eu aucune chance. « C’est vraiment impressionnant. Je leur ai dit après la deuxième période que j’avais le meilleur siège dans l’aréna pour les regarder jouer comme ça. Nos buts viennent de tout le monde. Nous avons un système en place et il fonctionne puisque les joueurs l’achètent. Le crédit va totalement à eux », a souligné l’entraîneur-chef Carl Mallette.

Si le jeu de puissance avait fait la différence dernièrement, les locaux ont prouvé qu’ils pouvaient également marquer à forces égales. Sept des huit buts ont été inscrits à cinq contre cinq. « On essaye des jeux à l’entraînement et j’en ai vu quelques-uns aujourd’hui qui ont mené à des buts. Nous mettons du trafic devant le filet. Les joueurs sont généreux l’un envers l’autre.  On joue rapidement et on sait quoi faire avec la rondelle. Notre support au porteur de la rondelle aussi est impeccable. »

Gabriel D’Aigle a signé son deuxième blanchissage en seulement cinq départs. Celui qui a célébré ses 16 ans, lundi, n’aurait pu demander mieux comme cadeau de fête. « C’était mon premier match depuis un mois avec les Tigres et depuis mon retour d’Équipe Canada. J’ai réussi à demeurer concentré tout au long du match, malgré que nous marquions beaucoup de buts. Crédit aussi à mon équipe qui a bloqué énormément de tirs. Je ne pouvais certainement pas espérer mieux. »

Les Tigres prendront la direction des Maritimes pour y disputer quatre matchs en cinq jours. Ils débuteront cet imposant périple, mercredi soir, face aux Eagles du Cap-Breton. Vendredi soir, ils seront du côté de Charlottetown pour y affronter les Islanders. Samedi après-midi, les Wildcats de Moncton seront les adversaires des Félins. Ils concluront le tout, dimanche après-midi, contre le Titan d’Acadie-Bathurst.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires