Les Tigres parfaits dans les Maritimes

Par Zakary Mercier
Les Tigres parfaits dans les Maritimes
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville ont transporté leurs succès dans les Maritimes. Ils sont rentrés à la maison avec quatre victoires en autant de matchs.

Leur voyage débutait avec un affrontement face aux Eagles du Cap-Breton. Les visiteurs ont chèrement vendu leur peau et la troupe de Carl Mallette a dû trimer dur pour signer une victoire de 2 à 1. « Nous le savions que ça n’allait pas être facile. Ils sont meilleurs que leur fiche le démontre. Ils ont eu leur lot de blessés dernièrement et ces joueurs-là sont maintenant de retour. Mis à part notre première période qui a été moyenne, nous sommes venus ici pour gagner. J’ai adoré la résilience de mon équipe après un premier vingt plus difficile », a souligné l’entraîneur-chef des Tigres.

L’indiscipline aurait pu coûter cher aux Félins qui ont offert six jeux de puissance à leurs rivaux. Ils ont prouvé pourquoi leur désavantage numérique pointe au premier rang de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à 88.6% d’efficacité. « C’est certain que ça aurait pu changer l’allure de la rencontre. Crédit à Éric Lavigne qui fait un excellent travail pour élaborer un système qui fonctionne. Les joueurs ont tout exécuté à la perfection et bloquent tellement de lancers. J’ai rarement vu ça. Nos gardiens aussi font de très gros arrêts dans ce genre de situation. »

De retour devant le filet, Nathan Darveau a tenu le fort avec 41 arrêts. « Il fait partie des succès de l’équipe depuis le début de la saison. Il donne confiance à notre banc et c’est tellement important. »

Les Victoriavillois se sont ensuite payé les Islanders de Charlottetown par la marque de 4 à 1. Ils ont affiché leurs couleurs dès les premières minutes et n’ont plus jamais regardé derrière. Sans la prestation phénoménale de Francesco Lapenna, le score aurait pu être bien plus élevé. « Nous avions faim lors du premier tiers. Les joueurs ont exécuté le plan de match à la lettre ce qui nous a permis de nous forger une avance. Nous avons ensuite su bien gérer le reste de la rencontre. Je suis fier du 60 minutes de l’équipe au grand complet », a relaté Mallette. 

Jouant devant famille et amis, Justin Gendron s’est illustré avec deux buts. « Il avait des ailes. Depuis deux mois, il joue de l’excellent hockey. Il est en pleine confiance et c’est un marqueur né. Lorsque tu fais les bonnes choses et que tu travailles fort, c’est simplement normal de le voir récolter ce qu’il a semé », a vanté l’entraîneur.

Gabriel D’Aigle s’est à nouveau dressé devant son filet avec 19 arrêts. Il n’a toujours pas connu la défaite en six départs en carrière. « Il a été solide. Il est excité d’être devant le filet, mais son calme est exemplaire. Son sourire était beau à voir ce matin lorsque je lui ai appris qu’il allait être le gardien partant. Ce n’est que le début d’une très belle carrière. »

Noah Larochelle effectuait ses débuts dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il n’a pas tardé à impressionner son entraîneur et ses nouveaux coéquipiers. « J’ai adoré son premier match. Ce que j’avais vu de lui au camp d’entraînement, je l’ai revu. Il est tellement passionné et son enthousiasme est contagieux. C’est une véritable bougie d’allumage. Il n’a pas eu peur d’aller à la défense d’Alexandre Nadeau qui s’est fait frapper par-derrière. C’est un vrai joueur de hockey comme on les aime. »

Les Tigres ont poursuivi leur route et se sont arrêtés à Moncton pour y croiser le fer avec les Wildcats. Les deux formations ont donné tout un spectacle, mais se sont les visiteurs qui ont triomphé 3 à 2 en tirs de barrage. C’est Tommy Cormier qui a tranché le débat en fusillade. « C’était tout un match de hockey. Il méritait de se terminer en surtemps. Le but de Nikita en fin de deuxième période nous a redonné de l’énergie. En troisième, j’ai senti que l’on était la meilleure équipe sur la patinoire. On voulait gagner et nous avons trouvé une façon de le faire. Nous n’avons pas volé la victoire, même si nous avons joué de chance un peu », a indiqué Mallette. 

Gabriel D’Aigle a été solide devant sa cage avec 23 arrêts, lui qui disputait un second match de suite pour la première fois de sa jeune carrière. « Notre plan était d’alterner entre lui et Nathan tout au long du voyage, mais Nathan n’était pas à 100%. Nous avons donc décidé de devancer son deuxième départ. Il a super bien fait ça encore une fois. Il ne semblait aucunement fatigué ni nerveux. »

La troupe de Carl Mallette a complété son balayage dans les Maritimes grâce à un gain de 3 à 2 en période de prolongation face au Titan d’Acadie-Bathurst. L’émotion était plus que visible lorsque l’attaquant russe a inscrit le but vainqueur. « On dirait que tous les matchs que l’ont jouent ont une allure de séries. Lorsque Nikita a marqué, on aurait dit que l’on venait de gagner un championnat. C’est spectaculaire ce qu’il se passe chez nous. Nous avons été disciplinés du début à la fin. »

Les joueurs des Félins ont tout laissé sur la patinoire, eux qui disputaient un quatrième match en cinq jours. « Nous ne l’avons pas volé et c’est ce qui m’impressionne le plus. L’énergie était encore au rendez-vous et elle était contagieuse. L’esprit d’équipe est tellement puissant et solide présentement. Je suis incroyablement fier de mon équipe », a exprimé Mallette. 

La défensive des Victoriavillois a une fois de plus été solide en limitant le Titan à seulement deux buts et huit tirs dangereux. L’équipe pointe au second rang pour le moins de buts accordés cette saison. « Notre système a été construit en fonction de la qualité de nos gardiens de but qui sont tout simplement excellents depuis le début de la saison. Le crédit va à tous les joueurs. Personne n’est plus gros que l’équipe. Il y a des gestes de support qui se font à l’interne et qui valent de l’or à mes yeux. »

Ce voyage parfait de quatre victoires s’ajoute aux deux autres acquises en début de campagne. Les Tigres auront donc signé six gains en autant de sorties dans les Maritimes cette saison. « Je ne sais pas combien de fois dans le passé l’exploit a été réalisé, mais c’est très impressionnant. Au-delà des victoires, c’est de la façon que nous les avons acquises en jouant l’un pour l’autre. L’esprit d’équipe était fort avant notre départ et je confirme qu’il l’est encore plus maintenant. »

Ils sont également sur une séquence de huit victoires consécutives. Ses récents succès leur permettent de s’accrocher au deuxième rang du circuit Courteau et au premier de l’association de l’Ouest. « En tant qu’entraîneur, on veut toujours être prudent. Ça demeure quelque chose que personne ne peut nous enlever et c’est tout à l’honneur des joueurs. Je suis vraiment impressionné par ce que vois. Il faut simplement continuer alors qu’il reste encore beaucoup de hockey à jouer. »

Les Tigres retrouveront leur domicile, mercredi (7 décembre), alors que les Cataractes de Shawinigan seront les visiteurs, à 19 h. Samedi, ce sera au tour des Huskies de Rouyn-Noranda d’être de passage au Colisée Desjardins, à 16 h.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Denis Richard
Denis Richard
1 mois

Félicitations à nos Tigres pour ce super voyage dans les Maritimes, je souhaite que mercredi le Colisée soit rempli et qu’on fasse une ovation à nos héros. C’est très mérité.