Les Tigres blanchissent les Foreurs

Par Zakary Mercier
Les Tigres blanchissent les Foreurs
(Photo : Denis Morin)

Les Tigres de Victoriaville reprenaient le collier après quelques jours de congé. Pour l’occasion, Maxime Desruisseaux et ses Foreurs de Val-d’Or étaient de passage au Colisée Desjardins.

C’est le défenseur Benjamin Vigneault qui a brisé la glace avec un bon tir voilé.

En deuxième période, Loick Daigle a obtenu un tir de punition. Le gardien William Blackburn a cependant fermé la porte.

Au troisième engagement, ce fut au tour de Zachaël Turgeon de s’élancer sur un tir de punition. Darveau a toutefois eu le dernier mot. Les Tigres ont finalement tenu le coup et ont mis fin à leur séquence de deux revers avec un gain de 1 à 0.

Le pilote des visiteurs s’est montré déçu du résultat, mais pas nécessairement de l’effort des siens qui n’ont jamais arrêté d’y croire « C’est dommage que leur seul but ait été marqué sur un mauvais bond et un de nos mauvais changements. Ce fut tout un duel de gardiens de but. Le hockey est un sport équitable et ils ont obtenu un peu plus de chances de marquer que nous. Ça fait deux matchs que l’on ne marque pas. Je suis payé pour trouver des solutions et c’est ce que je vais faire », a souligné l’entraîneur-chef des Foreurs, Maxime Desruisseaux.

Le Victoriavillois aurait vraiment aimé obtenir la victoire dans sa ville natale. « Je suis toujours très motivé lorsque je viens ici. J’ai plusieurs amis et membres de ma famille qui sont présents. Ce fut notre meilleur match récemment, alors c’est positif. »

Chez les Tigres, c’est une victoire qui fait du bien au moral. Ils avaient perdu quatre de leurs cinq dernières sorties. « Nous avions beaucoup d’énergie en début de match. On voulait rebondir à la suite de nos dernières performances plus difficiles. Nous avons fait le plein de confiance et rechargé nos batteries au cours de la semaine. La structure, l’énergie et la communication étaient présentes. Je suis satisfait de ce que nous avons accompli », a mentionné Sébastien Charpentier qui agit en tant qu’entraîneur-chef durant l’absence de Carl Mallette.

L’excellent jeu défensif était la marque de commerce des Félins en début de saison et ils sont revenus à leur bonne habitude au cours de ce duel. « C’est certain que c’est une facette que l’on excellait en début de saison et nous nous étions un peu égarés récemment. On a replacé certaines choses à l’entraînement. Le niveau d’implication de tous les joueurs doit être toujours au niveau qu’il était ce soir pour que ça fonctionne. »

Nathan Darveau s’est une fois de plus levé et a signé son premier blanchissage de la saison avec 24 arrêts. « C’est un modèle à tous les points de vue. Il travaille fort, il se prépare bien, c’est un pro. Il se remettait en question dernièrement, bien que les défaites n’étaient pas de sa faute. Il veut toujours s’améliorer et c’est stimulant de travailler avec lui. Son énergie est contagieuse dans le vestiaire. »

Les Tigres disputeront leur prochain match, dimanche à 16 h, alors que ce sera au tour des Huskies de Rouyn-Noranda d’être les visiteurs au Colisée Desjardins.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires