Les Cascades et le Canimex connaissent des débuts prometteurs

Communiqué

Les Cascades et le Canimex connaissent des débuts prometteurs
Dany Villeneuve du Groupe Cascades produits spécialisés, Catherine Lassonde, conseillère municipale déléguée aux sports à la Ville de Drummondville, Frédéric Faucher, président de la Structure de développement Drummond-Bois-Francs et le gouverneur Denis Jetté, accompagné par les capitaines M15 AAA des Cascades Élite et des Corsaires de Pointe-Lévy. (Photo : gracieuseté)

Les Cascades Élite et le Canimex ont officiellement lancé leur 10e saison, la fin de semaine dernière, alors que les cinq formations de la Structure de développement AAA Drummond-Bois-Francs disputaient leur premier programme à domicile. 

« Nous sommes très fiers du début de saison de nos étudiants-athlètes, mais aussi de nos entraîneurs « recrus ». Nous avons dû embaucher plusieurs nouveaux entraîneurs et ils ont réussi à implanter leurs systèmes rapidement à travers nos équipes. Il reste beaucoup de travail à faire, mais nous sommes en avance sur notre planification », a lancé le président de la Structure, Frédéric Faucher. 

« Nos équipes connaissent un bon départ et on peut dire que l’année s’annonce prometteuse. On le constate particulièrement avec celles qui sont bien rodées comme le M15 et le M17. Elles s’imposent déjà au classement de leur division. Nos équipes M13 sont en apprentissage et on voit un bon potentiel », ajoute Frédéric Faucher.

Canimex M17 AAA 

Le Canimex est fier de son début de saison. « Dès le camp d’entraînement, nous savions que nous aurions une équipe rapide et dure à jouer, mais surtout un groupe de joueurs prêt à faire les efforts pour atteindre ses objectifs. C’est exactement cette qualité qui explique notre fiche de trois victoires et une nulle. Nous devrons redoubler d’efforts dans les prochaines semaines en pratique pour améliorer nos habiletés et être prêts pour le premier tournoi de la saison », a souligné David L. Ouellette, entraîneur-chef M17 AAA. 

M15 AAA Élite invaincu après six départs

« Le Cascades bantam élite connaît un début de saison au-delà de nos attentes, mais à l’image de notre équipe. On est toujours invaincus depuis le début de la saison (5-0-1) et nous avons accordé seulement neuf buts en six matchs. Les gardiens sont irréprochables, nos défenseurs sont dominants et nos attaquants sont très impliqués défensivement. Les joueurs sont très responsables et c’est ce qui fait notre succès en début de saison », a fait valoir Samuel Faille, entraîneur-chef M15 AAA Élite.

M15 AAA

Le M15 AAA fait également bonne figure en tête du classement de la division de l’Est-du-Québec (quatre victoires et une défaite). « Nous sommes contents de la progression de l’équipe. Il faut continuer de bien faire les détails et de jouer de la bonne façon. Le résultat n’est pas important en début de saison, mais la manière oui. C’est ce qui va nous donner du succès à long terme », a insisté Nicolas Boucher, entraîneur-chef M15 AAA.

M13 AAA Élite 

« Mes joueurs sont en apprentissage et beaucoup n’ont jamais joué ensemble avant cette année. Je pense que nous avons de beaux défis qui nous attendent et les joueurs sont motivés. Nous voyons de très belles choses. Le meilleur est à venir », a mentionné 

Marc-Antoine Labonté, entraîneur-chef M13 AAA Élite.

M13 AAA 

« Une très bonne chimie est installée au sein de l’équipe. Nous avons subi notre première défaite dimanche à notre sixième rencontre (3-1-2) et je suis persuadé que ce revers servira d’apprentissage pour les prochaines semaines. Nous amorçons notre premier tournoi vendredi à Laval. Ce sera une opportunité de se mesurer aux meilleures équipes du circuit », a indiqué Sébastien Rousseau, entraîneur-chef M13 relève.

10 ans de la LHEQ

Cette année marque le 10e anniversaire de la Ligue de hockey d’excellence du Québec et de la Structure de développement de hockey Drummond-Bois-Francs. L’organisation a profité de l’occasion pour remercier ses partenaires en titre Cascades et le Groupe Canimex pour leur appui depuis le début. 

« Développer la relève et offrir un programme de sport-études hockey dans une structure décentralisée comme la nôtre est une tâche colossale. Sans leur appui, nous ne pourrions y arriver. Nous sommes privilégiés de les avoir », a conclu Frédéric Faucher.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires