Le Vélo.Victo.Fest. affiche une belle progression

Par Zakary Mercier
Le Vélo.Victo.Fest. affiche une belle progression
Vélo.Victo.Fest. (Photo : www.lanouvelle.net)

La seconde édition du Vélo.Victo.Fest est maintenant chose du passé. Les organisateurs sont fiers de la progression de l’événement.

Cette année, c’est plus de 800 cyclistes qui ont pris part aux deux épreuves de la Série mondiale Gran Fondo UCI (contre-la-montre, Gran Fondo chronométré) de même qu’aux trois épreuves des Championnats canadiens maîtres sur route (contre-la-montre, course sur route, critérium). De ce nombre, 35% proviennent de l’extérieur du Québec et au moins sept nationalités étaient représentées.

C’est une augmentation d’inscriptions de 30% comparativement à la première édition. « Nous avons été tellement choyés au niveau de la météo. Les courses ont été intéressantes et relevées. Les commentaires des participants sont exceptionnels et unanimes. Les gens sont étonnés de la qualité de l’événement, des infrastructures et de l’offre de la région des Bois-Francs. Nous sommes très heureux de voir que notre plan de créer une destination de choix fonctionne. C’est vraiment encourageant pour le futur et nous allons tenter d’attirer de plus en plus de cyclistes », a partagé le cofondateur et président de la Classique des Appalaches, Alexis Pinard.

Le volet festif a été grandement bonifié. La levée des restrictions sanitaires a permis à l’organisation de développer une programmation diversifiée, autant pour les participants que pour la population. « Nous avons trouvé une très belle formule avec un petit village dans lequel on y retrouve tout ce dont les gens ont besoin. De nombreux producteurs et artistes peintres étaient présents, des activités pour enfants et un spectacle gratuit de Pilou étaient offerts. Plusieurs milliers de personnes ont visité notre site, alors c’est très positif. Je le répète, mais l’objectif de notre événement est de créer des retombés pour la région et de la faire découvrir sous tous ses angles. Les hôtels et les restaurants étaient pleins tout au long de la fin de semaine. Nous avons une très belle machine entre les mains avec des bénévoles et du personnel de qualité. Il ne va rester qu’à l’alimenter davantage. »

Ce fut le même son de cloche du côté de Mathieu Boucher, chef du développement chez Cyclisme Canada. « C’était la première fois que j’assistais à l’événement et tout le monde a grandement apprécié. L’organisation travaille fort pour mettre en place des courses de qualité, mais aussi un rassemblement pour la population. L’approche festive est l’orientation que plusieurs prennent et c’est ce que nous souhaitons supporter », a-t-il fait savoir.

En partenariat avec Sélection Retraite Victoriaville, le Vélo.Victo.Fest. a été le théâtre d’un rassemblement de quadriporteurs et triporteurs. Au total, 75 participants ont parcouru les rues du centre-ville. Les organisateurs voient déjà très grand pour l’édition de l’an prochain. « C’était d’arriver à mettre en place un événement inclusif et unique. Les dernières années n’ont pas nécessairement été évidentes pour cette clientèle qui a rarement l’occasion de lâcher son fou comme ça. Les commentaires et réactions ont été tellement positifs. Les sourires étaient vraiment au rendez-vous. Ce fut une belle pratique pour l’an prochain, alors que nous souhaitons battre le record Guinness pour le plus grand rassemblement de quadriporteurs et triporteurs jamais organisé », a conclu Alexis Pinard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
3 Comments
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Daniel Morin
Daniel Morin
1 mois

Ça me donne envie de m’acheter un quadriporteur pour faire partie du Guiness! Wheely à une main certain!

Fremich
Fremich
1 mois

En somme, ce fût un bel et grand événement divertissant et compétitif. Que les hôtels soient tous remplis signifie que les retombées sont énormes.

Karine Lecours
Karine Lecours
1 mois

J’ai été marcher sur une piste cyclable avec mes 3 enfants pendant 1 heure on a rencontrer 3 personnes et les cyclistes a la queue Leu Leu était dans le chemin avec les autos derrière ????? Pkoi ce ne se fait pas sur les pistes cyclables au lieu de faire encore de l’attente auprès les autos ( qui ne disparaîtront jamais ( j’amène pas mes 3 enfants en bicycle pour aller faire l’épicerie je m’en excuse mais ya des limites )) et qui eux, plus qu’il attendre, plus qu’ils font des déchets pour l’environnement dont vous parlez tant . les pistes cyclables sont en asphalte et neuve et au lac bustrode ya de la place pour recevoir le monde qui trip là dessus. Un moment donner la 116 ses pas un exemple a donner au cyclistes ses très dangereux. Si il ne pense pas a nos vies nous dans les autos … L’autre jour j’étais sur la 116 direction Warwick il avait une grosse van face a moi et un cycliste , je ne ferais pas un face a face et que mes enfants perdent la vie pcq toi te trop cre……le choix pas compliqué excuse mais ses sa pareil