Le Grand Défi célèbre ses 25 ans 

Afin de souligner en grand ses 25 années d’existence à faire la promotion des saines habitudes de vie, le Grand Défi de Victoriaville tiendra, le 4 novembre, au Complexe 905, un souper bénéfice alliant conférences, anecdotes et belles rencontres.

Déjà plusieurs personnalités et anciens acteurs clés de l’histoire de l’organisme ont confirmé leur présence pour cet événement qui aura lieu sous la présidence de l’olympienne Stéphanie St-Pierre.

Les paralympiens Guillaume Ouellet et Charles Moreau seront également de la partie et quelques confirmations supplémentaires restent à venir.

 » Il s’agira d’une superbe occasion de se remémorer les moments forts des 25 ans de l’organisme, de retrouver ceux qui ont contribué à le faire grandir et de venir fraterniser avec des athlètes inspirants qui nous rendent fiers « , affirme le directeur général du Grand Défi, Yanick Poisson. 

Le créateur du Grand Défi, Alain Lapointe, sera notamment à l’honneur afin de venir raconter l’histoire entourant le lancement du pentathlon original. D’autres présidents et directeurs généraux seront également appelés sur scène au cours de la soirée.

Le coût d’entrée de l’activité a été fixé à 150$, ce qui inclut la soirée et les consommations. Il est possible de s’inscrire dès maintenant via une campagne de socio financement crée sur la plateforme La Ruche, qui se terminera dans un mois.

L’objectif de cette campagne est d’amasser 4400$. Le gouvernement du Québec, par l’entremise de son programme Implic4tion viendra multiplier ce montant par quatre.

«On sollicite la générosité des gens de la région afin d’atteindre cet objectif. Les sommes amassées nous permettront d’améliorer nos événements afin qu’ils soient encore plus attractifs et de diminuer le coût des inscriptions, principal frein à l’atteinte de notre mission», mentionne le président du Grand Défi, Serge Nadeau.

Le nombre de places pour le souper est limité à 250 personnes, il faudra donc faire vite si l’on souhaite réserver sa place pour un événement qui s’annonce historique, conclut l’organisation du Grand Défi.