Le Graal s’incline en finale

Neutralisé en attaque, le Graal du Collège Clarétain a été incapable de prendre son envol en finale de la Ligue des Cantons-de-l’Est vendredi soir au stade Yvon-Paré. L’équipe s’est finalement inclinée par la marque de 29 à 6 contre les Sénateurs du Collège Saint-Bernard.

Invaincus en saison régulière avec une fiche de quatre victoires et forts d’une victoire de 60 à 16 contre les Barons du Séminaire de Sherbrooke en demi-finale, les Victoriavillois avaient toutes les raisons d’être confiants en leurs moyens à l’approche de cette finale. Sur le terrain, la troupe de l’entraîneur-chef Richard Savoie n’a toutefois pas été dans le coup. Au moment d’inscrire son seul touché de la partie, en fin de première demie, elle tirait déjà de l’arrière 26 à 0.

En saison régulière, le Graal était pourtant parvenu à inscrire 41 points contre ses rivaux de Drummondville et champions en titre. Selon l’entraîneur-chef, les visiteurs ont été en mesure d’apporter les bons ajustements pour sortir vainqueurs. «C’est sûr que, nous autres, on n’avait pas beaucoup d’expérience dans les gros matchs comme ça. La nervosité était là au départ. Je pense que ça nous a coûté un début de match un peu plus chambranlant. Saint-Bernard en a profité pour prendre le momentum et on n’a pas été capables de le reprendre», constate-t-il.

Le pilote se dit tout de même très fier du travail accompli par l’ensemble des joueurs pendant la saison. Plusieurs d’entre eux n’avaient jamais joué au football par le passé. «On a des joueurs qui ont grandi pendant cette saison-ci et qui ont vraiment fait du progrès. On va avoir la chance de se reprendre dans une autre saison», assure celui qui en est à sa première année à la barre du programme de football du Collège Clarétain.

Les bons résultats obtenus lors de cette saison printanière dans la Ligue des Cantons-de-l’Est démontrent que le programme se dirige dans la bonne direction, croit l’entraîneur-chef. Ils pourraient servir de motivation au programme en vue des prochaines saisons. À l’automne, l’école sera représentée par une équipe benjamine et une autre juvénile. L’identité de la ligue dans laquelle évolueront ces deux formations sera connue sous peu.

Au terme de la rencontre, le Réseau du sport étudiant du Québec a remis ses honneurs collectifs pour la saison. En plus des Sénateurs pour leur championnat et du Graal pour sa première place en saison régulière, le Summum de l’école secondaire La Frontalière a été récompensé pour son éthique de travail.