Le Festival hommes forts réussit son entrée à Victoriaville

Le premier Festival hommes forts de Victoriaville, qui prenait la relève de la compétition tenue annuellement à Warwick depuis plusieurs années, a connu du succès durant le dernier week-end.

Des milliers de spectateurs ont assisté aux épreuves de force et, en soirée, aux spectacles tenus sur le terrain de la Société d’agriculture des Bois-Francs.

« Je n’ai pas encore en main les données sur l’affluence durant le week-end, mais c’est très satisfaisant. Il y avait parmi les spectateurs plusieurs fidèles du circuit, mais aussi de nombreuses personnes qui en étaient à leur première fois dans une activité du genre », soutient le président du Circuit des hommes forts Canada Est, Jean-François Caron. 

C’est l’Américain Trey Mitchell qui a remporté la compétition chez les pros, devant un autre Américain, Lucas Hatton et le Canadien Wesley Derwinsky. Le premier compétiteur québécois au classement fut Maxime Boudreault, en 4e place.

« Trey Mitchell est vraiment un athlète exceptionnel et probablement le plus fort au monde dans son domaine. Quant à Maxime Boudreault, il était ennuyé par une blessure, mais il reviendra plus fort d’ici la fin de la saison. Il a tout de même livré de belles performances à Victoriaville », mentionne Jean-François Caron.

Le président du Circuit des hommes forts Canada Est confirme que le festival sera de retour à Victoriaville l’an prochain.

« Ce sera à peu près aux mêmes dates. On procédera à quelques ajustements, mais tout a bien fonctionné en général et c’est très prometteur pour l’an prochain. »