Le Cactus glisse au dernier rang

Rédaction La Nouvelle Union, L'Avenir de l'Érable

Le Cactus glisse au dernier rang
(Photo : David Gosselin - Archives)

La défaite de 7-5 du Cactus de Victoriaville sur les Blue Sox de Thetford Mines, jumelée à la victoire de 2-1 du Brock de Drummondville sur les Cascades de Shawinigan, fait en sorte que le Cactus occupe désormais la cinquième et dernière position de la division B45 au sein de la Ligue de baseball majeur du Québec. 

Hier soir au stade Rémi-Deshaies, les visiteurs ont pris les devants dès la manche initiale sur un simple de Jérôme Duchesneau. Yan-Éric Tremblay a assuré la réplique sur un ballon-sacrifice. 

En troisième manche, les visiteurs ont marqué à deux reprises, toujours contre le partant René-Dave Pelchat, alors que Dany Paradis Giroux a frappé un double de deux points. 

Le Cactus a pris les devants par un point avec une poussée de trois points en cinquième manche, alors que Yan-Éric Tremblay, entre autres, a fait marquer deux autres coéquipiers à l’aide d’un solide coup sûr. En sixième manche, le simple de John Loschiavo a donné une avance de deux points aux locaux. 

Ces derniers ont toutefois vu les visiteurs inscrire quatre points en septième. Vincent Ruel et le nouveau venu Donnier Gardiner n’ont pas été en mesure de fermer la porte. La deuxième erreur du match de Karl Gosselin a particulièrement fait mal au Cactus. L’équipe subit ainsi une cinquième défaite consécutive. 

Elle montre une piètre fiche de 5 gains et 14 revers depuis le début de la campagne. Elle effectuera sa prochaine sortie, dimanche soir à 19 h, alors que les Pirates de Saint-Jean-sur-Richelieu seront les visiteurs au stade Rémi-Deshaies. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
claude roy
claude roy
2 mois

Ça fait longtemps qu’on donne la victoire à nos adversaires mais hier soir c’était pénible à voir. On arrête un joueur au troisième pendant que le voltigeur ne maîtrise pas la balle au sol. Plus tard dans la partie, on envoie le même joueur au marbre mais là ses chances étaient minces car blessé Loschiavo peinait à courir et je crois même qu’il a aggravé sa blessure en glissant au marbre où il a été retiré. Choquant. Pourquoi il patrouillait le champ centre avec sa blessure? Il était visiblement mal à l’aise. Par contre à la plaque il a encore une fois causé des maux de tête à Michel Simard, chanceux de ne pas avoir perdu cette partie. En bref, sauf pour quelques joueurs, le Cactus joue avec très peu de confiance et c’est visible défensivement et à la plaque. Espérons que le vent va tourner bientôt mais le temps passe.