Le Cactus espère l’avantage du terrain

Avec une douzaine de rencontres à disputer à la saison régulière dans la Ligue de baseball majeur du Québec, René-Dave Pelchat a avancé que l’un des objectifs du Cactus de Victoriaville est de terminer parmi les deux premiers rangs de la division B45 afin d’amorcer les séries éliminatoires à domicile. 

Les protégés de Rylan Sandoval se retrouvent présentement dans cette position. Ils occupent le deuxième rang de la division avec un dossier de dix victoires et cinq défaites. 

Pelchat n’a pas renoncé à la première position occupée par les Cascades de Shawinigan, mais il veut avant tout consolider la deuxième place. Malgré l’absence de quelques éléments, notamment Mathieu Sirois et Émile Boies qui ont été rappelés par les Capitales de Québec, le directeur général du Cactus est persuadé que sa troupe sera en mesure de maintenir le rythme d’ici la fin du calendrier régulier. 

C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il n’a pas cru bon bouger à la date limite des transactions dans la LBMQ. Il a confiance à l’alignement actuel. Il a vanté la profondeur de l’équipe. Comme plusieurs de ses homologues, il aurait aimé greffer un ou deux lanceurs à sa formation, mais en même temps, de son propre aveu, son personnel d’artilleurs n’a rien à envier à ses rivaux. 

Il n’est d’ailleurs pas surpris que le Cactus figure parmi les meilleures équipes du circuit cette saison. C’est avec confiance et détermination qu’il entrevoit le dernier droit du calendrier régulier. 

« Je crois en ce groupe de joueurs, a-t-il laissé entendre. Tout le monde contribue au succès de l’équipe. Il faut simplement continuer dans cette direction. »

Le Cactus disputera son prochain duel, vendredi (21 juillet) à 20 h, alors que les Cascades de Shawinigan seront de passage au stade Rémi-Deshaies. 

Deux jours plus tard, le dimanche 23 juillet à 19 h 30, ce sera au tour du Big Bill de Coaticook d’effectuer un arrêt à Victoriaville.