Kassim Gaudet prêt à tout rafler avec les Remparts

Le Victoriavillois Kassim Gaudet s’est taillé un poste au sein de l’alignement des Remparts de Québec. Il est heureux de faire partie d’une formation qui peut aspirer aux grands honneurs, dès sa saison recrue.

Le jeune homme de 16 ans a dû attendre jusqu’à la toute fin du camp d’entraînement avant de recevoir la bonne nouvelle. Toutefois, l’attente en aura valu la chandelle. « C’est un rêve qui s’est réalisé pour moi. Quand j’étais plus jeune, je regardais les joueurs juniors comme des vedettes et maintenant je suis rendu là alors, c’est incroyable », a-t-il mentionné.

Le parcours pour s’y rendre n’a pas été le plus évident, surtout la dernière année qui lui a demandé beaucoup de résilience. Il ne cache pas que la motivation a été difficile à trouver au cours de la dernière saison pandémique. « Le moral était peut-être un peu moins présent, mais nos entraîneurs ont fait un bon travail pour nous garder actifs. Il fallait quand même que je me prépare pour mon camp dans la LHJMQ, alors c’était ma source de motivation. »

Le nouvel attaquant des Remparts confie avoir connu un très bon camp d’entraînement. Il soutient néanmoins avoir eu besoin de quelques présences d’ajustement. « Je suis arrivé là-bas avec comme seul but de faire l’équipe. Ce fut un peu plus difficile au début de trouver mes repères puisque ça faisait longtemps que je n’avais pas joué une rencontre. Après quelques présences, tout était revenu. Je me bataillais pour un poste avec des vétérans qui, eux, avaient joué alors j’ai dû trouver mon rythme assez rapidement. »

Rappelé à la fin de la dernière saison, il a disputé deux rencontres avec les Remparts. Cette expérience lui a permis d’être plus à l’aise cette année. « J’avais quand même un certain stress, mais je savais beaucoup plus à quoi m’attendre. »

Son père Marc-André Gaudet connait très bien la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lui qui a disputé cinq saisons avec les Tigres de Victoriaville. Le paternel a prodigué un précieux conseil à son fils afin de l’aider à relativiser les choses. « Tout au long du camp, il me disait de contrôler ce que je pouvais contrôler. »

À 5 pieds 11 pouces et 170 livres, il aime bien comparer son style de jeu à celui du Victoriavillois Philippe Danault. « Je suis un joueur qui est bon dans les deux sens de la patinoire. J’ai une bonne vitesse et une bonne vision du jeu. »

Gaudet ne se met pas d’objectif précis au niveau des statistiques personnelles. Il souhaite simplement contribuer au succès de son équipe qui peut assurément aspirer aux grands honneurs. « Je veux performer au meilleur de moi-même et jouer le plus de matchs possible. Une fois que tu es dans l’équipe, tu dois faire ta place pour grimper dans l’alignement. Je veux surtout des victoires et remporter les deux coupes. »

Les Remparts de Québec ont soumis leur candidature afin de présenter le prochain tournoi de la coupe Memorial. Même si aucune décision n’a encore été prise dans ce dossier, cette nouvelle excite la recrue victoriavilloise. « Nous espérons vraiment l’avoir à Québec. C’est l’année que tout le monde rêve d’avoir et si nous l’avons, ça va être un autre plus. Même si nous sommes l’équipe hôtesse, nous voulons quand même remporter la coupe du Président. »

Il entrevoit avec excitation son premier match au Colisée Desjardins de Victoriaville. « C’est certain que j’y ai déjà pensé. Ça va être spécial de jouer dans l’aréna et contre l’équipe de mon enfance. Ça va être vraiment plaisant de jouer devant famille et ami. » Les Remparts visiteront les Tigres le 20 novembre à 16 h.