Justin Gendron sort de sa coquille

Par Zakary Mercier
Justin Gendron sort de sa coquille
Justin Gendron (Photo : Denis Morin)

Justin Gendron connaît présentement ses meilleurs moments en carrière chez les juniors. L’attaquant des Tigres de Victoriaville respire la confiance et joue à la hauteur de ses capacités.

À sa deuxième saison avec l’équipe, le hockeyeur de 17 ans semble avoir trouvé sa niche à Victoriaville. Le choix de premier tour en 2021 a mis en application ce qu’il a appris au cours de sa saison recrue. « Je suis mieux adapté à la réalité du hockey junior majeur. Je suis plus mature et je comprends beaucoup plus de choses. L’expérience acquise l’an dernier me sert énormément. Ce n’était pas évident d’avoir le statut de choix de première ronde quand la production n’y était pas. Je suis donc content de ce que j’apporte depuis le début de la saison et je suis déterminé à ce que ça continue. »

En 19 rencontres, il a déjà inscrit 7 filets et 5 mentions d’aide, soit plus qu’en 50 duels l’an dernier. Le grand droitier a même récemment connu une séquence de quatre matchs consécutifs avec un but. « Je joue beaucoup mieux que l’an dernier. Je bouge pas mal plus mes pieds et ça paraît. J’ai travaillé durant la saison morte pour m’améliorer et devenir plus fort physiquement. Mon jeu est simplement meilleur en général. »

L’entraîneur-chef des Félins Carl Mallette reconnaît les efforts faits par son jeune attaquant et se réjouit de ses récents succès. « Je suis super content puisque c’est un jeune joueur que l’on aime côtoyer au quotidien. Il fait les efforts pour s’améliorer comme pour son coup de patin qui a vraiment pris un autre niveau depuis son arrivée avec nous. Il comprend le jeu, est responsable défensivement et se positionne bien dans notre système de jeu. Dernièrement, il connaît un déclic offensif et c’est en raison du travail qu’il fait tous les jours depuis plus d’un an. »

L’entraîneur positionne Gendron devant le filet lors de la première vague du jeu de puissance, une responsabilité que le Dieppois ne prend pas à la légère. « C’est vraiment plaisant et ça me donne confiance. Je ne tiens rien pour acquis. Je dois également continuer mon bon travail à cinq contre cinq si je veux prouver que je mérite mon temps de glace », a conclu le numéro 71 des Tigres. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires