Jeux du Canada: une cinquième place pour Vincent Gaudet et le Québec

Communiqué

Jeux du Canada: une cinquième place pour Vincent Gaudet et le Québec
Le Centre-du-Québec sera bien représenté en softball masculin lors des Jeux du Canada puisque deux entraînteurs et quatre joueurs de la région font partie de l'équipe du Québec. Devant, on aperçoit Mika Houle et Vincent Gaudet. Derrière: Michel Leclair entraîneur-adjoint, Julien Fournier, Xavier Daneau et Jean-Yves Doucet, entraîneur-chef. (Photo : (Photo courtoisie))

La délégation d’athlétisme de l’équipe du Québec avait mis la main sur 12 médailles lors des trois premières journées de la discipline aux Jeux du Canada de Niagara. En moins de 9 heures, samedi, elle a doublé sa récolte, montant 12 fois sur le podium.
Au classement des médailles, la Belle Province a quasi confirmé sa deuxième place alors qu’elle affiche maintenant une moisson de 131 breloques, dont 47 dorées.

Athlétisme – Québec double sa récolte !

La délégation du Québec en athlétisme peut dire mission accomplie. En seulement une journée, elle a doublé sa récolte des Jeux du Canada de Niagara pour la porter à 24 et, du même coup, surpasser la somme cumulée à Winnipeg, en 2017, qui était de 23.

» Ç’a été une journée incroyable ! » a affirmé l’entraîneur Marc-André Roy, qui retient les performances ahurissantes du Québec, dont les 12 médailles d’or, mais surtout l’esprit d’équipe contagieux qui régnait dans les rangs du fleurdelisé.

Plusieurs entraîneurs d’autres provinces sont d’ailleurs allés à sa rencontre pour lui partager son envie. De quoi rendre particulièrement fiers les entraîneurs.

» Outre les résultats, on a eu une chimie hors norme et je tiens à le souligner. On sentait l’énergie qui circulait et on a atteint quelque chose d’énorme et j’en suis très fier. Nos athlètes ont été très impressionnants. Flamboyant, c’est le mot à retenir ! «

Québec a entamé sa journée avec deux représentantes sur le podium du 200 m, soit Audrey Leduc, de Québec, qui a raflé l’or en 23,70 s, et Audrey Jackson, de Montréal, médaillée de bronze avec un temps de 23,94 s.

Quelques minutes plus tard, Gabriel Dupuy, de Saint-Constant, a repris là où il avait laissé la veille. Il a été le plus rapide du 200 m olympiques spéciaux grâce à un chrono de 23,33 s. Une troisième médaille d’or pour Dupuy, mais aussi un troisième record des Jeux du Canada.

La délégation québécoise a aussi brillé lors des épreuves de 5000 m. Le Montréalais Matthew Beaudet a été le premier à s’illustrer en mettant la main sur la médaille de bronze en 14 min 24,24 s.

Aussi de cette finale, Philippe Morneau-Cartier, de Québec, a fini derrière son coéquipier, au quatrième rang, en 14 min 29,67 s.

Toujours au 5000 m, mais chez les filles, la Montréalaise Laurence Gauthier a signé le troisième temps de la finale pour recevoir une médaille de bronze. Elle a parcouru la distance en 17 min 28,84 s, alors que Myriam Poirier, de Chambly, a fini huitième en 17 min 52,04 s.

Deux Québécois sont montés sur le podium du 800 m par la suite. Auteur d’un temps de 1 min 49,74 s, Laurent-Olivier Dumont, de Saint-Alphonse-Rodriguez, a été décoré d’une médaille d’argent. Le Gatinois Zakary Mama-Yari a suivi en troisième place, médaille de bronze au cou, avec un temps de 1 min 50,6 s.

Une courte pause fut nécessaire ensuite pour installer les haies sur la piste d’athlétisme du Parc des Jeux du Canada. Fort d’un temps de 14,17 s, le Sherbrookois Antoine Lebrun a affiché un record personnel au 110 m haies pour s’offrir une médaille de bronze.

En après-midi, on a assisté à une domination de l’athlète en fauteuil roulant Clison Djanebaye au 400 m. Aussi de Sherbrooke, il a connu tout un départ pour filer vers la médaille d’or, sa deuxième des Jeux de Niagara. Anthony Bouchard, de Québec, a aussi pris part à cette course et a terminé sixième.

La journée d’Équipe Québec s’est conclue de la plus belle façon qui soit avec la présentation des relais 4×400 m.

Mama-Yari a uni ses forces à celles de Cedrik Flipo, de Beloeil, Micaël Anku, d’Ascot Corner et Olivier Desmeules pour la grande finale. Il était en tête lorsqu’il a remis le témoin à Desmeules, qui a accentué l’avance dans le dernier tour. L’athlète de Neuville a franchi la ligne d’arrivée à 3 min 10,5 s pour donner la victoire au Québec.

Laurent-Olivier Dumont et Raphaël Giguère, de Lévis, ont également contribué à ce succès en aidant l’équipe à se qualifier pour la finale, plus tôt cette semaine.

Est venu ensuite le tour du relais féminin, composé de Marie-Éloïse Leclair, de Candiac, Audrey Jackson, Marie-Frédérique Poulin, de Trois-Rivières et Sophie Ba, de Sherbrooke.

La course a été plus serrée cette fois, mais Québec a résisté pour terminer en première place, détenant une mince avance de 2 centièmes de seconde.

Un moment inoubliable pour toute la formation.

» On était tous très émotifs (après les relais). Des performances incroyables ! On criait de joie et on était très contents pour tous les athlètes. Tout le monde a travaillé fort dans l’équipe pour l’amener où on veut. Je ne voulais rien d’autres que les médailles d’or pour nos relais ! «

Plusieurs autres Québécois étaient des finales samedi, pour consulter leurs résultats, cliquez ici.

 

Cyclisme sur route – Trois médailles québécoises aux épreuves de critérium

Les cyclistes québécois ont décroché trois médailles samedi au critérium, dernière épreuve de cyclisme sur route aux Jeux de Niagara.

Camille Primeau, de Rosemère, a été décorée d’argent, tandis que Charles Duquette, d’Abercorn, et Philippe Jacob, de Granby, ont signé un doublé chez les garçons en remportant l’or et l’argent.

Les filles ont été les premières à s’élancer sur le circuit d’un kilomètre érigé sur le campus de l’Université Brock.

Une chute est survenue très tôt dans la course, dans laquelle Coralie Lévesque, de Gatineau, a été impliquée. Elle a toutefois réussi à reprendre le peloton rapidement.

Primeau et Laury Milette, de Gatineau, se sont rapidement échappées. Petit à petit, elles ont distancé leurs poursuivantes, seules en tête à se partager les relais. Leur écart a atteint plus d’1 minute et 20 secondes sur le reste du groupe.

Elles ont été les deux premières à franchir la ligne d’arrivée, mais au cumulatif des points de sprint, c’est la représentante de la Colombie-Britannique qui a eu le dessus. Elle a conclu avec 26 points, suivie de près par Primeau et sa récolte de 25 points.

Milette a quant à elle pris le quatrième rang avec 16 points. Mathilde Huot, de Montréal, et Lévesque ont respectivement bouclé leurs 30 tours aux 8e et 20e places.

Les garçons ont ensuite pris le circuit d’assaut et leur stratégie a fonctionné à merveille. Aux avant-postes dès les tours initiaux, ils ont été en mesure de remporter les trois premiers sprints.

Ce fut un travail collectif exceptionnel qui a mené à ce succès de la Belle Province.

Thomas Nadeau-Gauthier, de Saint-Augustin-de-Desmaures, et Joël Plamondon, de Montréal, ont effectué tout un travail dans le peloton pour épauler leurs équipiers. Tristan Jussaume, de Contrecoeur, a quant à lui contrôlé le rythme aux moments opportuns afin de positionner Duquette et Jacob.

Au final, Duquette a amassé 41 points et Jacob 29. Jussaume et Plamondon ont tous les deux récolté 4 points pour se classer 5e et 6e, tandis que Nadeau-Gauthier s’est classé 20e.

 

Golf – Guillaume Paquette double vice-champion des Jeux du Canada

À égalité en tête avant la quatrième et dernière ronde du tournoi, Guillaume Paquette a joué 71, un coup sous la normale samedi. Ce ne fut malheureusement pas suffisant pour monter sur la plus haute marche du podium.

Le Britanno-Colombien Cooper Humphreys, qui était à égalité avec Paquette avant les 18 derniers trous, a été couronné après avoir ramené une carte de 70. Son cumulatif de 277 lui a procuré la médaille d’or devant le Québécois, qui termine à 278, et l’Ontarien Peter Blazevic (283).

Malik Dao, de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, a pour sa part joué 80 samedi. Son total de 317 lui a valu la 18e place à égalité avec un autre golfeur.

Paquette ramènera par ailleurs une deuxième médaille dans ses bagages, après avoir aidé l’équipe du Québec à se classer deuxième de l’épreuve par équipe mixte. En compagnie de Dao, Léonie Tavares, de Mirabel, et Anne-Léa Lavoie, de Québec, la délégation provinciale a affiché un total de 571, cinq coups sous la normale.

» C’était toute une expérience pour moi. J’ai vraiment appris beaucoup durant le tournoi. Je suis vraiment content de finir avec les deux médailles. On aurait aimé gagner l’or, mais finir avec l’argent, c’est très plaisant aussi « , a souligné Paquette, de La Minerve.

L’athlète des Laurentides quittera par ailleurs rapidement Niagara pour vivre une toute nouvelle aventure. » Je m’en vais dès (dimanche) au Tennessee, dans un prep school. Je vais participer à des tournois aux États-Unis pendant mon année scolaire. «

C’est la Colombie-Britannique qui a remporté l’épreuve par équipe mixte avec un impressionnant cumulatif de 33 sous la normale. L’Ontario est montée sur la troisième marche du podium grâce à un combiné de 574.

Lors de la dernière ronde chez les filles, Lavoie a joué 74 et Tavares a remis une carte de 79. Lavoie a du coup cumulé 296 coups et a fini sixième, alors que Tavares a effectué 299 coups et a conclu septième.

L’entraîneur en chef Daniel Langevin traçait un bilan positif du passage de ses protégés aux Jeux. » Nous sommes très, très, très satisfaits. Cette année, la Colombie-Britannique était intouchable (en équipe), donc l’argent, ça nous convient. Et la médaille d’argent, proche de l’or, pour Guillaume, par seulement un coup… Je suis très satisfait. «

Le résident de Verchères, qui en était à ses quatrièmes Jeux du Canada, n’avait que de bons mots sur le parcours et l’accueil réservé aux différentes délégations. » Le terrain était superbe. Il était en superbe condition, très bien préparé. Tout était parfait sur ce terrain-là. Toute l’équipe a aimé jouer ici. «

 

Soccer filles – Direction la finale !

Un gain de 1-0 face aux Albertaines permet aux Québécoises d’accéder à la finale !

 

Les joueuses ont toutefois pris un moment avant de trouver leur rythme dans ce match. Ce n’est qu’au milieu de la première demie qu’elles ont commencé à mettre le ballon au sol et à contrôler davantage le jeu face à leurs opposantes.

 

La gardienne Karolanne Lafortune, de Blainville, a contribué à garder la formation dans le coup, notamment grâce à deux bons arrêts avant la demie.

 

À la reprise, c’est le tir de la Montréalaise Mika Marolly, à la 51e minute de jeu, qui a donné les devants au Québec. L’équipe adverse a par la suite passé de nombreuses minutes dans le territoire du fleurdelisé, forçant l’équipe du Québec à se défendre contre la persistante attaque albertaine, pendant de nombreuses minutes. La formation a finalement réussi à contenir l’Alberta.

 

La meilleure chance d’ajouter à l’avance est survenue à la 66e minute, mais le tir a manqué de peu le filet.

L’Équipe du Québec s’en tire finalement avec une victoire de 1-0. L’Ontario, qui a remporté son match de demi-finale 4-0, sera l’adversaire pour cette finale prévue dimanche à 14h30.

 

Selon Mika Marolly, seule buteuse de la rencontre samedi, le plan de match est clair dans le vestiaire du Québec. » On fait la même chose qu’on a fait depuis le début. On va pousser, on va travailler, on va faire notre recovery avant le match et faire tout ce qu’on a besoin de faire pour gagner ce match de la médaille d’or « , a-t-elle conclu.

 

 

 

Voile – Loa Dinel vice-championne des Jeux du Canada

Un autre bond d’un rang au classement a permis à Loa Dinel de mettre la main sur la médaille d’argent dans la classe laser radial au club de voile de Niagara-on-the-Lake.

Dans les trois courses disputées samedi, la Montréalaise a obtenu une victoire et deux troisièmes places.

Francis Charland, de l’Île-Cadieux, a pour sa part conclu sa participation aux Jeux de belle façon en remportant la huitième et dernière course de la classe masculine radial.

Ses 24 points au total l’ont placé au quatrième échelon.

 

Aviron – Izquierdo-Bernier et Houle montent sur le podium!

Isabel Izquierdo-Bernier, de Montréal-Ouest, et Camélie Houle, de Terrebonne, se sont frayé un chemin jusqu’au podium samedi! Elles ont raflé la médaille de bronze du deux de couple poids léger.

» On est super excitées ! On est venues ici sans trop d’espoir de médaille, mais après les qualifications, on a vu les temps et ça nous a donné un petit brin d’espoir et on y a cru ! On est vraiment contentes « , a partagé Izquierdo-Bernier.

» On savait que les Ontariennes allaient être très fortes, mais que ça allait être plus serré avec celles de la Colombie-Britannique et de l’Alberta. On voulait les tenir et on a réussi ! » a ajouté sa coéquipière Houle.

En quatre de couple, Samuel Olivier Maconco, d’Outremont, a fait équipe avec Charles-Étienne Tabet, de Boucherville, Victor Lefebvre, de Lac-Brome, et François Gareau, de Montréal. Le quatuor a raté de peu le podium en finissant quatrième après avoir vu les Albertains les dépasser dans le dernier droit.

En finale du skiff, Maylie Valiquette, de Lac-Brome, a quant à elle terminé en sixième place.

Le classement du quatre de couple formé de Juliette Bilodeau, de Montréal, Raphaëlle Dandois-Samson, de Longueuil, Sandrine Noël, de Boucherville, et Alice Saito, de Montréal, a été le même, soit une sixième place.

Ella Rose Duval, de Saint-Jean-sur-Richelieu, et Phoebe Gao, de Longueuil, ont de leur côté participé à la finale B en deux de pointe, où elles ont fini deuxièmes, ce qui leur laisse le huitième rang.

Toujours en deux de pointe, le scénario a été identique pour Paul Arnautovitch, de Senneville, et Patrice Légaré, de Montréal, qui ont terminé au huitième échelon.

 

Volleyball – L’équipe masculine luttera pour la troisième place

L’équipe masculine de volleyball s’est inclinée en quatre manches de contre la formation de l’Alberta en demi-finale.

Les Albertains ont remporté le premier set 25-22, puis le second au compte de 25-20. Les protégés de l’entraîneur-chef Olivier Faucher, de Plessisville, se sont accrochés et ont réduit l’écart en gagnant la troisième manche 25-19.

Les joueurs de l’Alberta ont toutefois profité de quelques erreurs en réception de service des porte-couleurs du fleurdelisé pour fermer les livres au quatrième set, s’imposant au final 25-14.

Québec jouera pour le bronze dimanche, en conclusion des Jeux du Canada, face à l’Ontario.

Les Québécoises l’ont quant à elles emporté en cinq manches contre les Néo-Écossaises pour accéder au match pour la cinquième place.

Elles ont gagné la première manche 25-18, mais les Néo-Écossaises ont enlevé la deuxième 25-23.

Les deux formations se sont ensuite échangé les manches jusqu’à la toute fin, le Québec s’imposant 25-19 dans la troisième, la Nouvelle-Écosse 25-21 dans la quatrième, avant que la Belle Province ne l’emporte 15-8 dans l’ultime set.

Un choc Québec-Ontario est au programme dimanche.

 

Crosse en enclos – Les Québécois joueront pour le bronze

Opposée à la Colombie-Britannique, l’équipe masculine a été défaite 9-3 en demi-finale, samedi.

La puissante attaque britanno-colombienne n’a pas tardé à se montrer en début de rencontre, alors que Aidan Macdonald a inscrit le premier de ses quatre buts en six minutes de jeu.

Trysen Sunday, d’Akwesasne, a fait 1-1 un peu plus de deux minutes plus tard après avoir saisi une passe de Wilyam Capela, de Terrebonne, mais la Colombie-Britannique a ajouté trois buts avant la fin de la première période.

En deuxième, Sunday a réussi à réduire l’écart à 4-3, d’abord à l’aide d’un tir précis, ensuite grâce à un tir effectué derrière son dos, au grand plaisir de la foule. Capela et Zack Pagé, de Mascouche, ont chacun reçu une mention d’aide.

La formation de l’Ouest canadien a toutefois servi une douche froide aux Québécois en accentuant son avance à 5-3 dans les derniers instants de l’engagement, avant de dominer la troisième période avec quatre buts pour filer vers la victoire.

Le Québec terminera son tournoi dimanche et en tentant d’obtenir la médaille de bronze.

 

Plongeon – Six Québécois atteignent les finales du tremplin 1 m

Finalement en action sur le site principal des Jeux après quatre jours à Etobicoke, les plongeuses et plongeurs du Québec ont réussi à se démarquer à la piscine et auront la chance de plonger pour des médailles dimanche.

La Montréalaise Amélie-Laura Jasmin a mené les qualifications du tremplin 1 m en amassant 250,05 points. Julianne Boisvert, de Mirabel, a offert la troisième meilleure performance avec un pointage de 233,15, alors que Jordane Legault, de Saint-Eustache, est arrivée cinquième (220,15) et Sonya Palkhivala, de Pointe-Claire, s’est classée huitième (199,5).

Jasmin, Boisvert et Legault seront de la finale prévue dimanche matin.

Équipe Québec aura également trois membres de sa délégation en finale masculine de cette épreuve. Arnaud Goulet, de Saint-Bruno-de-Montarville, a fini avec un cumulatif de 252,95 points au deuxième rang des qualifications. Il a été suivi de près par son coéquipier Christopher Booler, de Beaconsfield, troisième avec 248,90 points.

Loïc Tremblay est le troisième Québécois ayant mis la main sur un billet pour la finale au tremplin de 1 m. Le plongeur de Québec a conclu huitième au terme des qualifications avec 220,25 points.

 

Softball garçons – Une victoire bonne pour la cinquième place

L’équipe masculine de softball a conclu son tournoi des Jeux du Canada sur une bonne note en s’offrant une victoire de 10-3 contre celle de la Colombie-Britannique.

Un départ canon a rapidement donné le ton dans cet affrontement. Félix Isabelle, de Saint-Gervais, a frappé un simple en première manche qui a permis à Tristan Breton, de Saint-Charles, et Édouard Asselin, de Saint-Gervais, de donner les devants au Québec.

Un double de Julien Fournier, de Sainte-Perpétue, et un coup de circuit de Mika Houle, de Saint-Léonard-d’Aston, ont octroyé à la province une avance de 7-1 à la fin de la manche.

La Colombie-Britannique a réduit l’écart en troisième, puis a fait 7-3 en quatrième, mais rien pour inquiéter le fleurdelisé.

Les trois derniers points du Québec ont été inscrits en fin de cinquième. Des simples de Sharl Leclerc, de Sainte-Claire, Benjamin Roy, de Saint-Gervais, et Fournier ont assuré la victoire.

Le club dirigé par l’entraîneur-chef Jean-Yves Doucet, de Saint-Léonard-d’Aston, termine le tournoi avec une fiche de cinq victoires et quatre revers à Niagara.

 

À surveiller pour le Québec le dimanche 21 août (sujet à changements) :

09:00 à 12:10 – Aviron – Finales, plusieurs épreuves

9:45 – Plongeon filles – Tremplin 1 m – Finale

11:00 – Voile – Plusieurs épreuves

11:00 – Volleyball garçons – Match pour la médaille de bronze – ON c. QC

11:45 – Plongeon garçons – Tremplin 1 m – Finale

12:00 – Crosse en enclos garçons – Match pour la médaille de bronze – AB c. QC

12:30 – Volleyball filles – Match 5e/6e places – ON c. QC

14:30 – Soccer filles – Match pour la médaille d’or – ON c. QC

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Jeux du Canada: une cinquième place pour Vincent Gaudet et le Québec – Canada
5 mois