Jérémy Carignan n’a pas renoncé au junior majeur

Par ghyslainchauvette
Jérémy Carignan n’a pas renoncé au junior majeur
Jérémy Carignan n'a pas fait une croix sur le hockey junior majeur. (Photo TC Media – Steven Lafortune)

VICTORIAVILLE. Il aime bien l’esprit de groupe qui règne au sein du Titan de Princeville, mais Jérémy Carignan «retournerait en courant» dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec si une formation lui faisait signe.

Le patineur victoriavillois a disputé un total de 96 rencontres en saison régulière au sein du circuit Courteau. Au dernier camp d’entraînement des Saguenéens de Chicoutimi, malgré un rendement fort respectable, il a été retranché.

Le personnel d’entraîneurs considérait, qu’à 19 ans, il ne méritait pas d’occuper le rôle offert. En fait, il soutenait qu’il méritait mieux considérant les efforts déployés.

Pour cette raison, les dirigeants des Sags ont soumis son nom au ballotage. Ils s’attendaient à ce qu’il soit réclamé, considérant que quelques formations avaient démontré un certain intérêt pour ses services. «Ça a été décevant d’être retranché par les Saguenéens, mais la déception a été encore plus vive d’être ignoré par les autres équipes. Je pensais pouvoir aider un autre club», a exprimé le petit attaquant de 5’09 ».

Ce dernier a aussi été victime des nombreux changements apportés au sein de l’alignement des Saguenéens. Peu importe, maintenant avec le Titan, il ne compte pas mettre la pédale douce. En plus de vouloir aider sa nouvelle formation à aligner les victoires, il espère toujours qu’un club junior majeur lui fasse signe pendant la campagne, notamment durant la période des fêtes.

«Quand tu as goûté au junior majeur, tu veux y retourner, a-t-il lancé. Je suis une personne intense qui se fixe des objectifs élevés. Je serai prêt si quelqu’un réclame mes services.»

Avec le Titan, il n’a pas l’intention de changer son style de jeu. Agitateur, il est reconnu pour sa fougue et ses coups d’épaule. L’adversaire a intérêt à patiner la tête haute lorsqu’il saute sur la surface glacée. Il en est à ses premiers matchs sous les ordres de Guillaume St-Denis dans la Ligue de hockey junior du Québec. Qu’a-t-il observé comme principales différences comparativement au jeu pratiqué dans la LHJMQ?

À cette question, il a répondu que le circuit Ryan est davantage axé sur l’offensive, soulignant que de nombreux joueurs se soucient peu de leur défensive. «Et les entraînements sont moins nombreux», a-t-il poursuivi.

À Princeville, il a l’occasion de jouer régulièrement devant parents et amis. Et il a retrouvé quelques anciens coéquipiers et certains adversaires de l’époque où il évoluait au hockey mineur AAA. Bref, il profite de son retour à «la maison», mais tout en précisant qu’il continue de suivre assidument les activités des Sags.

Carignan dans la LHJMQ

96 rencontres

2 buts

5 mentions d’aide

127 minutes de punition

Différentiel de -35

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires