Jean Marcotte quitte le conseil exécutif de la LHJMQ

Par benoitplamondon
Jean Marcotte quitte le conseil exécutif de la LHJMQ
Jean Marcotte

VICTORIAVILLE. Le gouverneur des Tigres, Jean Marcotte, n’est plus le trésorier de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Lundi, par l’entremise d’une lettre envoyée à ses pairs, il a remis sa démission.

Il ne s’agit pas d’une surprise. M. Marcotte ne cachait pas ses intentions au cours des derniers mois, disant vouloir se concentrer davantage à ses activités professionnelles, lui qui est le directeur général du cabinet de comptables Roy Desrochers Lambert.

«Étant déjà gouverneur des Tigres, le poste de trésorier m’imposait le double de réunions au sein de la ligue. Avec mon emploi régulier, c’était devenu lourd», a-t-il expliqué.

Au cours des sept dernières années, le gouverneur des Tigres s’avérait l’élément clé du conseil exécutif du circuit Courteau relativement à ses finances. Il a terminé officiellement son mandat jeudi, lors du dépôt des résultats financiers de la dernière année à l’occasion de la réunion des membres.

«Je ne voulais pas en arriver au même point qu’Éric (Bernier) et sentir l’usure du temps. Je reconnais que j’en ai plus dernière moi qu’il ne m’en reste avec les Tigres, mais j’apprécie toujours mon engagement au sein de l’organisation. J’ai la cause de l’équipe très à coeur», a-t-il partagé.

Jean Marcotte a été le grand complice d’Éric Bernier lors de son séjour à la présidence de l’équipe. Lors du départ de ce dernier cet été, le gouverneur des Tigres a pris l’engagement d’assurer la transition. C’est d’ailleurs lui qui désigné Johnny Izzi à la présidence de l’organisation.

M. Marcotte est ainsi le dernier visage de l’ancienne garde de l’organisation. Au fil des ans, il a été le témoin et souvent l’un des acteurs de la métamorphose de l’organisation sur le plan administratif. Le budget de roulement des Tigres a plus que doublé durant cette période. L’Amphithéâtre Gilbert-Perreault a subi de nombreuses cures de rajeunissement. Les Tigres ont ainsi réussi à consolider leur avenir et améliorer leur rapport de force vis-à-vis leurs pairs.

Gouverneur des Tigres depuis maintenant neuf ans, Jean Marcotte se fait un point d’honneur de partager son expérience avec les nouveaux membres de l’administration des Tigres. «Il ne faut jamais oublier son passé», a-t-il partagé. Il faut dire que le portrait de l’organisation a considérablement changé au cours de l’été. En quelques semaines seulement, un nouveau président, un nouveau vice-président des opérations hockey, un nouvel entraîneur et un nouveau directeur général ont été nommés. Jean Marcotte est rapidement devenu, de loin, le membre des Tigres connaissant le mieux les rouages administratifs de la LHJMQ. «Je n’hésite pas à partager mon réseau de contacts avec Johnny, d’ailleurs», a-t-il enchaîné.

S’il ne sait pas combien d’années il consacrera encore bénévolement aux Tigres, M. Marcotte dit apprécier le début du mandat de son bon ami Johnny Izzi à la tête de l’organisation. La période estivale n’a pas été de tout repos pour le président, lui qui a dû multiplier les décisions importantes en peu de temps.

«J’aime beaucoup ce que je vois présentement. Je suis confiant pour l’avenir des Tigres. Nous avons un bon entraîneur, un bon directeur général et tous nos recruteurs sont de retour», a-t-il dit avec optimisme.

Soulagé du poste de trésorier, M. Marcotte insiste sur le fait qu’il demeurera très présent au sein de l’organisation des Tigres. Il continuera à défendre les intérêts de l’équipe au sein du bureau des gouverneurs. «Et je demeure un grand fan de l’équipe durant les matchs!», a-t-il conclu.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires