Gants dorés: la région fait bonne figure

Par Zakary Mercier
Gants dorés: la région fait bonne figure
Stéphane Hallé, en bleu, et Malyk Gagné, en rouge. (Photo : www.lanouvelle.net)

C’est ce week-end que l’Académie de Boxe Olympique KO96 accueillait la compétition des Gants dorés, au Centre des Congrès de Victoriaville. La compétition était séparée en deux classes, soit la classe « ouverte » (plus de 10 combats) et la classe « novice » (5 combats et moins). La région était fort bien représentée alors que 13 boxeurs du coin se sont produits entre les câbles.

Le Centre Régional de Boxe de l’Érable avait cinq représentants. Dans la classe « ouverte » senior, Karl Paradis a vu son parcours s’arrêter en demi-finale chez les 67 kilos, alors que Sammy Morisset de gymnase Ulysse Nation a remporté le combat au troisième round. Dans son combat précédent, Paradis avait pris la mesure de Michael Muzaula du club Silvertooth par décision unanime. De son côté, chez les 71 kilos, Guillaume Gosselin a disposé de Étienne Fortaich du club de boxe Grant ainsi que de Simon Risler du club Underdog, les deux par décision unanime, avant de s’incliner en finale face à Serge Ntetu de Chicoutimi par décision unanime. Dans la classe « novice », les trois représentants du CRBE (Zackary Beaupré, Victor Beaulieu et Maxime Fillion Gardner) ont malheureusement baissé pavillon, chacun par décision.

 Résidant à Princeville, mais représentant le club de boxe Impak de Beloeil, Loïc Lehoux disputait ses deux premiers combats dans la classe « novice », chez les 52 kilos juvénile. En demi-finale, il a disposé de Jeremy Mathieu du club The Fighter par décision majoritaire, avant de vaincre Léo Poulin d’Action Plus par décision unanime pour mettre la main sur la médaille d’or.

Du côté du club de boxe Baska de Victoriaville, deux de leurs athlètes étaient en action. Chez les 51 kilos junior dans la classe « ouverte », Maxim Boilard a dû s’avouer vaincu en finale, laissant filer une décision aux mains d’Antoine Caillouette de Rivière-du-Loup.

Dans la classe « novice », Stéphane Hallé était en action chez les 63 kilos juvénile. Dans une reprise de la finale des Gants de Bronze présenté en avril dernier, Hallé a cette fois pris la mesure de Malyk Gagné de l’Académie de boxe Olympique KO96, forçant l’arbitre à mettre fin au combat au deuxième assaut. En demi-finale, il a vaincu Dylan Blanchette du club de boxe de Val-d’Or au premier round par arrêt préventif de l’arbitre.

À moins d’un revirement de situation, Hallé et Gagné ont encore une fois rendez-vous dans un ring au cours du mois de novembre afin de déterminer lequel va représenter la région aux Jeux du Québec qui se tiendront du 3 au 11 mars à Rivière-du-Loup.

Outre Malyk Gagné, l’hôte de l’évènement, l’Académie de boxe Olympique KO96 a fait évoluer quatre autres boxeurs dans la classe « novice ». Stéphane Fréchette et James Turcotte Lambert ont gagné leur compétition. Directement en finale des 66 kilos juvénile, Fréchette a disposé de Damien Gauthier de Val d’Or par arrêt de l’arbitre au deuxième round. Quant à lui, Turcotte Lambert a vaincu Jake Bouvier du club Performance par décision lors de la demi-finale. Il a ensuite pris la mesure de Samir Chtioui de Longueuil, par arrêt de l’arbitre lors du second round de la finale des 57 kilos cadet. Adan Boucher (63.5 kilos junior), Fernando Ayala (71 kilos senior) et Dereck Girouard (54 kilos juvénile) ont tous vu leur compétition prendre fin à leur premier combat.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires