Football: Les Vulkins débutent leur saison du bon pied

Par Zakary Mercier
Football: Les Vulkins débutent leur saison du bon pied
Vulkins (Photo : Les Maximes)

L’équipe de football des Vulkins du Cégep de Victoriaville était gonflée à bloc pour son premier match de la saison régulière. Elle a vaincu les Électiks du Cégep de Shawinigan par la marque de 66 à 1.

Le rouleau compresseur s’est mis en marche dès le début de la rencontre. Les Mauves n’ont laissé aucune chance à leur adversaire. « Nos joueurs ont vraiment bien réagi à ce premier match. Nous étions plus prêts que jamais à amorcer la saison. Notre efficacité en offensive et notre travail d’équipe défensif nous ont permis de récolter cette première victoire », a expliqué l’entraîneur-chef des Vulkins, Stéphane Rivard.

Quelques joueurs se sont illustrés au cours du duel. Le quart-arrière Olivier Robichaud s’est éclaté en lançant six passes de touché. Nicola Lebel en a inscrit trois, Robin Collioud un, en plus d’obtenir 132 verges au sol. Valentin Delayen a également marqué un majeur grâce à un retour de botté de 85 verges.

Les Victoriavillois ne veulent cependant pas s’enfler la tête avec cette convaincante victoire. « Tout le monde est très conscient que ce n’était pas notre plus gros défi de la saison. Nous restons humbles, malgré cette belle victoire. Nos deux prochains matchs seront beaucoup plus difficiles, alors on doit rester prêt. »

Les Vulkins feront leurs débuts locaux le samedi 10 septembre, à 19 h 30, alors que les Aigles du Collège Ahuntsic seront les visiteurs au stade Yvon-Paré. « Nous nous attendons à une belle ambiance avec des gradins pleins à craquer. On se sert de cette énergie sur le terrain. Les Aigles ne seront pas une proie facile, alors ça risque d’être un bon match. C’est peut-être un peu tôt, mais cela pourrait avoir un grand impact sur le classement final de notre division », a conclu Rivard.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Comment
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Fremich
Fremich
2 mois

Il est évident que l’équipe de Shawinigan ne représentait pas le plus grand défi.