En santé, Tristan Luneau respire la confiance

Par Zakary Mercier
En santé, Tristan Luneau respire la confiance
Tristan Luneau (Photo : Courrier Frontenac – Jean-Hugo Savard)

Fort d’un premier camp d’entraînement chez les professionnels, Tristan Luneau respire la confiance. Il connaît un fort début de saison et souhaite guider les siens vers les plus hauts sommets.

Le choix de second tour au dernier repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) a pris part à son premier camp d’entraînement avec les Ducks d’Anaheim. Il a rapidement été impressionné par la grosse machine du circuit Bettman. « C’était assez incroyable et un peu intimidant. J’ai eu l’occasion de côtoyer Jamie Drysdale et Cam Fowler, deux de mes défenseurs préférés. C’était assez spécial de voir à quel point les joueurs professionnels prennent soin d’eux. Rien n’est laissé au hasard et c’est ce qui fait leurs succès. »

Lors de son unique duel préparatoire, le défenseur de 18 ans a inscrit un but et récolté une mention d’aide. « C’était une très belle récompense. J’ai profité de mes opportunités, tout en conservant mon style de jeu. Ce fut un beau moment », a raconté le Victoriavillois. 

De retour à Gatineau pour une troisième campagne, Luneau a changé quelques aspects à sa routine. Sa préparation physique est passée au prochain niveau. « J’essaie vraiment de m’entraîner encore plus fort depuis mon retour. Même s’ils jouent plus de matchs que nous, les pros s’entraînent beaucoup plus que dans le junior. C’est certain que de voyager en jet privé et de ne pas avoir le volet scolaire à gérer aide, mais j’essaie quand même de pousser encore plus. Je suis le plan que l’on m’a donné et c’est payant jusqu’à maintenant », a-t-il partagé. 

Une période d’adaptation a été nécessaire, mais le numéro 8 se montre très productif. En 13 rencontres, il a déjà inscrit trois buts et sept mentions d’aide. « Mes premiers matchs ont été difficiles. J’ai vécu ce que les gens appellent un camp hangover. L’exécution et la cadence sont très différentes. Je me suis bien ajusté depuis et ma transition est maintenant chose du passé. »

La saison dernière il avait été considérablement ralenti dans son entraînement en raison d’une opération à un genou. Cette dernière est dorénavant chose du passé, mais c’est au tour de certains de ses coéquipiers d’aller faire un tour à l’infirmerie. Les Olympiques sont aux prises avec de nombreux blessés importants depuis le début de la campagne. « Nous sommes plusieurs à avoir vécu des camps professionnels et tout le monde prend les choses encore plus à cœur. Je suis certain qu’ils vont revenir plus en forme que jamais. Nous visons d’aller jusqu’au bout cette année, rien de moins », a lance le défenseur droitier. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires