Crossfit : Ann-Sophie Taschereau parmi l’élite nord-américaine  

Âgée de 21 ans, la Plessisvilloise Ann-Sophie Taschereau gravit peu à peu les échelons en crossfit sur la scène nord-américaine. Elle vient de remporter la compétition Atlantic Coast Classic, à Daytona Beach en Floride, au sein de la catégorie Elite Female.

Lors de cette compétition, les participants avaient à leur agenda un total de six épreuves en deux jours. En plus d’avoir décroché une bourse de 750 $ en argent américain, Ann-Sophie a ainsi encore une fois prouvé qu’elle fait partie des étoiles montantes en crossfit.

Elle avait notamment soutiré l’an dernier une cinquième position, dans la catégorie femmes intermédiaires, lors du Wodapalooza CrossFit Festival de Miami.

« Après avoir pratiqué la gymnastique durant quelques années, je me suis lancée dans le crossfit il y a quatre ans. Je m’entraîne très fort afin de poursuivre ma progression, en misant sur ma force physique et ma constance. Pour la compétition Atlantic Coast Classic, je m’attendais à de bons résultats, mais c’est bien sûr une belle surprise », raconte-t-elle.

Actuellement 110e au classement mondial, 33e en Amérique du Nord et 12e au Canada selon le site Web games.crossfit.com, Ann-Sophie a confiance de bien réussir dans cette discipline qui combine la force athlétique, l’haltérophilie, la gymnastique et les sports d’endurance. 

Mais l’haltérophilie compte également beaucoup pour la jeune Plessisvilloise. Elle a d’ailleurs participé aux Championnats canadiens seniors, en mai à Toronto, repartant avec la médaille d’argent chez les 59 kg.

« Je pratique plus sérieusement ce sport depuis quelques mois et ça se passe vraiment très bien. Le fait de combiner le crossfit et l’haltérophilie est pour moi un avantage majeur. Je peux travailler certains aspects au niveau technique. J’aime vraiment ces deux disciplines », conclut-elle.