Bernard Morin rêve déjà au Championnat des Grosses Ligues

Par stevenlafortune
Bernard Morin rêve déjà au Championnat des Grosses Ligues

Bernard Morin se réjouissait de la réponse de la population envers le Championnat des Petites ligues. (Photo TC Media – Steven Lafortune)

VICTORIAVILLE. Le long de la clôture délimitant le losange du stade de baseball de Victoriaville et les partisans, le président du comité du Championnat canadien des Petites ligues, Bernard Morin, jubilait.

C’est qu’à mi-chemin du tournoi, il a déjà accueilli plus de 3000 personnes, dont plus de 800 lors du match d’ouverture opposant l’équipe locale, les Bulls, aux Élites de Valleyfield. Un duel qui s’est soldé en faveur des champions québécois par la marque de 5 à 4.

Voyant la réponse de la population et de la Ville, qui a appuyé le projet d’amener la compétition pancanadienne dans les Bois-Francs, il rêve déjà d’attirer le Championnat des Grosses ligues, qui s’adresse aux joueurs âgés de 16 à 18 ans.

«On voulait voir l’attrait des gens en rapport au tournoi et on est très fier de l’intérêt qu’ils ont démontré. Pour nous, cela veut dire que nos efforts n’ont pas été vains et on songe de plus en plus au Grosses ligues.»

La réussite du tournoi pourrait également lui donner des munitions pour mousser sa candidature lorsque le comité organisateur décidera de la nouvelle destination de l’événement sportif pour les trois prochaines années.

Gâtés!

Logistiquement, accueillir près d’une centaine d’athlètes peut poser problème, mais pas aux yeux de Bernard Morin. Ce dernier a tout pensé afin que les jeunes apprécient leur expérience à Victoriaville.

«On leur remet des cadeaux à chaque rencontre et samedi, on est allé à Trois-Rivières pour regarder le match entre les Aigles et les Capitales de Québec. Dimanche, ils ont tous assisté à l’affrontement entre le Cactus et le Big Bill de Coaticook», a-t-il indiqué.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires