À New York pour encourager une fierté locale

Le garde des Falcons d’Atlanta Matthew Bergeron pouvait compter, dimanche après-midi, sur des supporteurs en or. Un total de 16 autobus, dont deux provenant de Victoriaville, ont pris la route pour New York samedi afin d’assister au match entre les Falcons et les Jets, au MetLife Stadium.

C’est lors de la soirée de repêchage de la Ligue nationale de football, retransmise sur écran géant au Club de golf Victoriaville, que ce projet a vu le jour. « J’ai eu alors une belle discussion avec William Boivin, du podcast Premier et les buts. Aussitôt que l’idée a été lancée, les autobus se sont mis à se remplir rapidement. En plus de nos deux autobus, il y en avait un autre provenant de la région, ainsi que de Québec et de Montréal », raconte Guy Désilets, qui a planifié l’excursion à New York pour les autobus en provenance de Victoriaville.

Après une soirée fort agréable en plein cœur de New York, avec une visite de Times Square et du fameux sapin de Noël géant au Rockfeller Center, les partisans du numéro 65 des Falcons ont encouragé avec enthousiasme leur favori local. « Nous étions vraiment très visibles avec, entre autres, des chandails aux couleurs des Falcons. Certains partisans des Jets n’ont pas trop aimé notre présence », lance en riant Guy Désilets. Le député fédéral de Richmond-Arthabaska, Alain Rayes, était vraiment fier de voir autant de gens se mobiliser pour encourager Matthew Bergeron.

« Nous ne savions même pas, au début de ce projet, si Matthew serait dans l’alignement partant. C’est donc une vraie chance de l’avoir vu sur le terrain. Ce fut pour ma part un plaisir de participer à ce voyage, car Matthew est un exemple de persévérance, en plus d’avoir une attitude très positive », déclare-t-il, heureux que les Falcons aient en plus remporté le match par la marque de 13 à 8. M. Rayes fait d’ailleurs remarquer que Matthew, qui a rencontré les partisans après la rencontre, était vraiment ému.

« Malgré ses succès, il est demeuré modeste et il se souvient de ses racines », dit-il. La mère de Matthew Bergeron, Annie, a manifesté sur Facebook sa joie de voir tant d’amour et de fierté pour son fils. Elle a souligné que lors de la première partie de Matthew à Atlanta, les chandails à l’effigie de son fils étaient beaucoup moins nombreux. 

« Dimanche à New York, je ne peux pas compter le nombre de chandails Bergeron, tellement il y en avait. Wow, c’est tout simplement incroyable », partage-t-elle. Guy Désilets assure que ce n’est pas la dernière fois qu’un voyage du genre aura lieu afin d’encourager Matthew Bergeron. « On a tous peu dormi, mais ce fut des moments inoubliables. Ce sera certainement un événement annuel. Matthew a déjà prouvé sa valeur au sein des Falcons et ça ne fait que commencer », conclut-il.