Ski acrobatique: Kingsbury l’emporte pour amorcer la saison de la Coupe du monde

La Presse Canadienne
Ski acrobatique: Kingsbury l’emporte pour amorcer la saison de la Coupe du monde

RUKA, Finlande — Pour Mikaël Kingsbury, participer à une saison de la Coupe du monde de ski acrobatique demeure un grand plaisir. Quand, en plus, il peut le faire sur une piste qu’il affectionne, où il a vécu de nombreux moments marquants, le plaisir en est accentué. Et si, enfin, ses parents sont sur place pour le voir gagner, comme ç’a été le cas samedi, alors là, c’est carrément ‘cool’.

Kingsbury a entamé la campagne 2022-23 en remportant avec aisance l’épreuve inaugurale des bosses présentée à Ruka, en Finlande.

Lors de la finale 2, Kingsbury a obtenu une note de 84,50 et il a devancé le Japonais Ikuma Horishima (80,48) par plus de quatre points. L’Australien Matt Graham a terminé troisième, avec un score de 80,12.

Le Québécois Gabriel Dufresne a terminé au 11e rang de la finale 1 avec une note de 75,24. Il n’a pas réussi à se qualifier pour la finale 2, réservée aux athlètes qui avaient complété la finale 1 parmi les six premiers.

Pour Kingsbury, il s’agit d’une 75e victoire en carrière en Coupe du monde et d’un 105e podium. Il a aussi terminé premier pour la 10e fois à Ruka, incluant deux victoires lors d’épreuves de bosses en parallèle.

Ce sont des jalons qui s’ajoutent aux nombreux autres réalisés depuis le début de sa carrière sur cette piste.

«C’est une course avec des moments tellement spéciaux dans ma carrière; premier podium, battu le record du plus grand nombre de victoires dans mon sport d’Edgar Grospiron ici, j’ai eu ma 50e victoire, mon 100e départ. Il y a tellement eu de trucs. Aujourd’hui, c’est ma 10e victoire ici», a-t-il d’abord relaté lors d’une visioconférence.

«Ils l’ont regardée souvent, cette compétition-là, et le fait de les avoir avec moi et de bien performer, c’est la petite cerise sur le sundae», a ajouté Kingsbury en parlant de ses parents.

«Je ne pense pas à eux quand je skie, nécessairement. Je sais qu’ils sont là, je sais qu’ils sont bien. C’était juste cool de les avoir en bas de la piste pour célébrer.»

À chacune de ses sorties sur la piste de Ruka, samedi, Kingsbury a amélioré ses scores et terminé avec la meilleure note. Il a d’abord complété l’étape des qualifications avec un score de 79,06.

Lors de la finale 1, il a enregistré une note de 83,36 et a devancé Horishima (81,09) par plus de deux points.

Dernier à prendre le départ parmi les six participants qualifiés pour la finale 2, Kingsbury se trouvait au sommet de la piste quand il a pris connaissance du score de 80,48 de Horishima, inférieur à celui que le Japonais avait réalisé à sa sortie précédente, et le meilleur jusque-là.

Sans se dire que la médaille d’or était dans le sac, Kingsbury savait dans son for intérieur qu’une descente contrôlée apporterait les résultats escomptés.

«Quand j’ai entendu qu’il n’y avait pas de scores qui étaient près de ce que j’avais fait à la descente d’avant, j’ai juste essayé de rester ‘focus’ sur mes affaires. Dans ma tête, c’était moi contre moi. Si je suis capable d’accoter ce que j’ai fait avant, ça va le faire, et c’est ça que j’ai fait. Je suis vraiment satisfait du travail que j’ai fait.»

Dans ses réponses aux questions des journalistes, samedi, on pouvait percevoir un Kingsbury en pleine possession de ses moyens, en confiance. Et le fait d’entamer la saison avec cette victoire ne peut que bonifier cette confiance, surtout qu’il a toujours considéré important de bien amorcer une année.

«La première course me tient à coeur. À chaque nouveau cycle, je trouve que ça envoie un bon message. Tu commences un cycle et Kingsbury est encore là. Il est là, pas juste pour faire acte de présence, mais aussi pour performer. Je pense que c’est le fruit du travail que je fais, la préparation mentale, ce que je fais à la maison, au gym avec mes préparateurs physiques, tout le monde qui s’occupe de moi. (…) Je suis en contrôle de mes moyens et je sais que je suis capable.»

Kingsbury reprendra le collier le week-end prochain en Suède.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires